Abou Lagraa et le Ballet national d'Alger au festival Le Temps d'aimer

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/09/2011 à 10H28
Abou Lagraa et le Ballet national d'Alger au festival Le Temps d'aimer

Abou Lagraa et le Ballet national d'Alger au festival Le Temps d'aimer

© Culturebox

Abou Lagraa et la cellule de danse contemporaine du Ballet National d'Alger se sont produits sur la scène du Centre culturel "la Gare du Midi", le jeudi 15 septembre, à Biarritz, dans le cadre du festival "Le Temps d'Aimer". Cette 21e édition du festival biarrot de danse s'est déroulée du 9 au 15 septembre 2011.                

https://videos.francetv.fr/video/NI_114085@Culture

Le Boléro de Ravel en version hip-hop, c'est la dernière folie du fougueux chorégraphe Abou Lagraa, sacré meilleur danseur de l'année 2009 par l'"International Movimentos Dance Prize", et nommé en 2010 par les autorités algériennes à la tête du Ballet National d'Alger avec pour mission de dépoussiérer cette vénérable institution. Né en 1970 à Annonay de parents algériens, Abou Lagraa a d'abord étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, avant d'entamer sa carrière de danseur en Allemagne au Dance Theater de Frankfurt de 1993 à 1996. L'année suivante en 1997, il reçoit le second prix d'interprétation au Concours International de Danse contemporaine de Paris et fonde sa propre compagnie "La Baraka" qui travaillera notamment avec le CCN Ballet de Lorraine et le CNDC d'Angers. En 2006, le Ballet de l'Opéra National de Paris lui commande une première création "Le souffle du temps". En 2008, il travaille à l'élaboration d'un pont culturel entre la France et l'Algérie à la demande du Ministre algérien de la Culture, dans ce cadre sa compagnie est invitée à organiser le spectacle de clôture du 2ème festival Panafricain d'Alger en 2009. En 2010, Abou Lagraa a présenté pour la première fois, dans le cadre de la Biennale de Danse de Lyon, son programme intitulé "Nya" composé autour de treize danseurs de la Cellule contemporaine du Ballet national algérien.

A voir aussi sur Culturebox :
- Kharbga, Jeux de corps pour la compagnie Chatha
- La Compagnie Di Helo entre ciel et terre
- Le songe de Jean-Christophe Maillot à l'Opéra de Monaco