Lutherie : l’épicéa rouge, le bois de prédilection du Stradivarius menacé en Italie

Par Alban Mikoczy et Cécile Mathy @Culturebox
Publié le 14/12/2018 à 12H35
Les violons en manque de bois

Les violons en manque de bois

© France 2 Culturebox - capture d'écran

Fin octobre, la tempête Adrian a balayé des forêts d'épicéas rouges en Italie. Une hécatombe pour le monde de la musique car ce bois précieux sert à la fabrication des instruments et notamment des violons. S'achemine-t-on vers une pénurie ? Enquête d'Alban Mikoczy pour le 20h de France 2.

En quelques heures, le vent a abattu un million de mètres cubes de mélèzes, de pins ou d'épicéas, dans les Dolomites : l'équivalent de trois ans d'abattage pour les bûcherons de la région. La tempête Adrian a notamment mis à terre la forêt de Paneveggio, surnommée "la forêt Stradivari". C'est là, dans le Val di Fiemme (Trentin-Haut-Adige) que le célèbre luthier venait choisir les bois précieux nécessaires à la fabrication de ses violons. Depuis début novembre, les professionnels italiens du secteur sont engagés dans une course contre la montre pour sauver les troncs qui peuvent l'être, dans toutes les zones touchées des Dolomites Il s'agit pour eux d'éviter une pénurie d'approvisionnement des luthiers à moyen terme. Ils doivent traiter tous les bois qui seront utilisés dans les cinq ans à venir.

Reportage : A. Mikoczy / M. Chiarello / A. Donadini / F. Crimon

 

L'épicéa rouge, le bois des Stradivarius

Cette essence des forêts alpines est particulièrement recherchée par les luthiers pour tous les instruments à cordes. Elle sert à fabriquer les tables d'harmonie mais aussi l'âme ou les contre-éclisses d'un violon. L'épicéa présente en effet la capacité de transmettre les ondes. Il est ainsi appelé "épicéa de résonance". C'était l'une des essences de prédilection d'Antonio Stradivari.
 

"C'est un bois léger, qui a une grande élasticité et qui a aussi une grande résistance et il permet de donner des basses profondes quand il est bien travaillé et en même temps une brillance sur les aigües."

Mathias Menanteau
Luthier

 

Prix en hausse à moyen terme

La tempête automnale dans les Alpes devrait donc avoir des conséquences sur les prix, lorsque les arbres fauchés par la tempête vont venir à manquer. Le marché des instruments à cordes représente 160 millions de chiffre d'affaires par an en Europe.