La Fête des Lumières de Lyon renoue avec 4 jours de festivités

Par @Culturebox
Publié le 11/11/2017 à 11H19
Fête des Lumières Lyon 2017 : l'affiche

Fête des Lumières Lyon 2017 : l'affiche

© DR

Après une édition 2016 réduite, la Fête des Lumières de Lyon, qui attire des centaines de milliers de visiteurs, va être réhabilitée cette année dans son format d’origine, sur quatre jours, du 7 au 10 décembre, avec un périmètre un peu élargi.

La magie des scénographies lumineuses parant rues, places, ponts et monuments emblématiques de visions féériques, va retrouver toute son ampleur. Cet événement international unique est un moment de création pour des artistes venus de tous horizons et fait rayonner Lyon dans le monde entier", a souligné vendredi lors d'un point presse Georges Képénékian, dont c'est la première Fête des Lumières en tant que maire depuis le départ de Gérard Collomb au gouvernement.
Fête des Lumière 2017: le teaser
En 2015, les attentats de Paris avaient contraint Lyon à annuler les festivités et reporter la programmation artistique à l'édition suivante, elle-même réduite à 3 jours et concentrée dans l'hyper-centre en 2016.

Placée sous haute sécurité (importants effectifs de sécurité et de secours, plan Orsec) dans un périmètre légèrement élargi mais toujours totalement hermétique aux véhicules, la Fête se déroulera de 20H00 à minuit les trois premiers jours et de 19H00 à 23H00 le dernier.

Elle battra son plein dans le centre-ville entre Rhône et Saône - ce que les Lyonnais appellent la Presqu'île -, mais aussi dans le Vieux  Lyon, sur les pentes de la colline de la Croix Rousse, les jardins de la Grande Côte ou encore le théâtre gallo-romain de Fourvière.

Reportage (Fête des Lumières 2016) : J. Sauvadon / P. Perrel / L. Murat :
Parmi les multiples créations, les visiteurs pourront admirer une pelleteuse-aquarium, un jardin foisonnant, lumineux et coloré de fleurs et plantes grimpantes géantes place Bellecour.

La place des Terreaux se métamorphosera en salle de cinéma 3D revisitant l'histoire du 7e Art, tandis que le plus ancien théâtre antique de France, celui de Fourvière, lâchera sur les gradins des chevaux magiques dans des galops de lumière.

Et, dès le 4 décembre, jusqu'à la fin de l'année, la façade et le dôme du Grand Hôtel Dieu, en phase finale de réhabilitation, au bord du Rhône, seront sublimés par des illuminations et trompe-l’œil retraçant son histoire.

Avec un budget global de 2,6 millions d'euros, la Fête des Lumières bénéficie d'un partenariat public-privé, avec 85 mécènes (privés, institutionnels, médias), réunis depuis 2002 au sein du Club des partenaires, qui prennent en charge 50% du financement de l'événement.

De plus, l'expertise de Lyon en matière de festivals lumière s'exporte depuis plusieurs années dans le monde, récemment à Bogota, Francfort, Quito, Hong Kong ou bientôt Shanghai.