Jazz et swing manouche pendant deux jours aux Tuileries

Mis à jour le 16/08/2018 à 18H54, publié le 16/08/2018 à 18H48
Marcel Campion et Negrita au festival de musique manouche

Marcel Campion et Negrita au festival de musique manouche

© France 3 Culturebox Capture d'écran

Pendant deux jours, les 15 et 16 août, le jardin Tuileries a résonné de la musique manouche. Les concerts étaient comme chaque année organisés les après-midi et les soirées entre vente de barbe à papa et tours dans la grande roue. Marcel Campion, son polémique propriétaire, est l'organisateur de cet événement musical riche en couleurs. C'était cette année la 32e édition.

En vedette, Negrita, une chanteuse et auteure-compositeure très célèbre chez les Gitans. Non seulement elle chante à la perfection les airs tsiganes, mais elle affirme assurer aussi en jazz et même en R'n'B. Comme elle, une soixantaine d'artistes se sont succédé pour animer ce festival de musique manouche et tsigane. Un festival qui affichait cette année sa 32e édition.

A la tête de toute cette organisation un homme, Marcel Campion, le patron de la grande roue des Tuileries et prochainement celui du marché de Noël. Il se murmure même qu'il réfléchit à présenter un candidat à la prochaine élection municipale contre Anne Hidalgo qui n'est pas franchement de ses amis. Et sur la scène de ce festival qui évoque les mannes de Django Reinhardt qui trouve-t-on également à la guitare ? Marcel Campion lui-même, décidément inévitable !

Reportage : France 3 Paris Île-de-France D. Tanchereau / P. Quiers / V. Flour / E. Beaugé