"Di Vin Sang", une BD sur le vin dessinée avec du cabernet !

Par @Culturebox
Publié le 10/08/2018 à 18H10
Di Vin Sang raconte les liens viticoles entre Bordeaux et le Chili, pays d'origine de Mauro Ceballos.

Di Vin Sang raconte les liens viticoles entre Bordeaux et le Chili, pays d'origine de Mauro Ceballos.

© France 3 / Culturebox

Il a la vigne dans le sang. Le dessinateur chilien Mauro Ceballos est fils de vigneron. Elevé dans un vignoble au Sud de Santiago, il a choisi une carrière artistique. Aujourd’hui c’est tout naturellement qu’il associe ses deux passions à travers le projet "Di Vin Sang", une bande dessinée entièrement colorisée avec du vin rouge.

Reportage : A. Lopez / A. Roynier

https://videos.francetv.fr/video/NI_1275889@Culture

Sur la table, un tastevin dans lequel Mauro Ceballos  trempe son pinceau. Délicatement, l’artiste applique le divin breuvage sur la feuille blanche. La couleur est un rouge profond, celui du vin (un cabernet franc) et celui de son amour pour l’art. Elevé dans une propriété viticole dans le Sud du Chili, le dessinateur a eu l’idée un peu folle d’associer ses deux passions à travers une bande dessinée. Le thème : l’histoire de la vigne au Chili. Une histoire intimement liée à la région de Bordeaux où l’artiste a réalisé son projet et où il a pris épouse (sa femme est originaire d’Andernos).
Mauro Ceballos en train de peindre. A côté de lui une soucoupe pleine de vin rouge, le pigment qu'il a choisi.

Mauro Ceballos en train de peindre. A côté de lui une soucoupe pleine de vin rouge, le pigment qu'il a choisi.

© France 3 / Culturebox
"Di Vin Sang" débute au temps des conquistadors qui importèrent la vigne en Amérique du Sud aux XVe et XVIe siècles et raconte plus de deux cents ans de conquêtes et de rencontres entre l'ancien et le nouveau monde. Une histoire apparemment lointaine mais étrangement familière. Saviez-vous par exemple, qu’au milieu du XIXe siècle, ce sont deux Français qui ont supervisé la replantation des vignes au Chili ? Pour l’anecdote l’un d’entre eux, Antoine de Tounens deviendra même roi d’Araucanie, une région au Sud du Chili. Cette vigne, ancêtre des actuels vignobles chiliens, provenait du Bordelais.
La couverture de la bande dessinée.

La couverture de la bande dessinée.

© Mauro Ceballos

C’est donc tout naturellement que Mauro Ceballos , qui a par ailleurs voyagé un peu partout dans le monde, a choisi la Gironde pour mener à bien son projet. Il y a rencontré un producteur de vin bio, Olivier Cazenave, qui a été emballé par son idée de « peinture au vin ». C’est avec l’un de ses crus, un cabernet franc que l’artiste a réalisé "Di Vin Sang". Le résultat est saisissant : les illustrations dans un camaïeu de roses et de rouges, rappellent l’aquarelle pour la technique et la sanguine pour la couleur. Une œuvre unique également déclinée en film d’animation réalisé par le vénézuélien Sergio Santamaria et mis en musique par Waagal. Un film qui sera présenté en 2019 lors de BD concerts.

"Di Vin Sang" de Mauro Ceballos - 43 pages, 30 euros. Disponible sur lacaveadessins@gmail.com