#JourSansE Twitter fête Georges Perec mardi, décrété jour sans "e"

Par @Nijikid
Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 13/03/2018 à 16H18, publié le 13/03/2018 à 16H12
L'écrivain Georges Perec fondait ses oeuvres sur l'utilisation des contraintes (formelles, littéraires, mathématiques). Ici en novembre 1978.

L'écrivain Georges Perec fondait ses oeuvres sur l'utilisation des contraintes (formelles, littéraires, mathématiques). Ici en novembre 1978.

© Michel Clement / AFP

Amis "touittos" bannissons le "e" de nos messages pour 24h. "Osons, bluffons, innovons !" : voici le mot d'ordre lancé ce mardi 13 mars sur Twitter à l'initiative du réseau de création et d'accompagnement pédagogique Canopé. Un hommage à "La Disparition" le fameux roman de George Perec dénué de la lettre "e". Un défi brillamment relevé sous le hashtag #JourSansE. Florilège.


Essayez pour voir, d'élaborer une phrase sans ce "rond pas tout à fait clos finissant par un trait horizontal" qu'est le "e". Plutôt ardu de se passer de la voyelle la plus utilisée de la langue française. Considérant qu'elle stimule l'imagination, Georges Perec, membre de l'Oulipo, avait fait de la contrainte l'un de ses principes littéraires. Dans "La Disparition", un roman de 300 pages, il avait zappé purement et simplement la lettre "e". A sa sortie, l'écrivain ne s'en étant pas vanté, beaucoup n'avaient même pas remarqué la disparition de cette voyelle capitale dans son texte.
1.
Fourbir ses armes 
Pour se lancer dans cette ludique gymnastique, commençons par suivre ces quelques conseils de Lionel Vighier, professeur de Lettres.

2.
Réécouter Georges Perec
Ensuite, on réécoute George Perec expliquer lui même comment "La notion de contrainte, c'est à dire de règle que l'on s'impose, sert de base à un travail que l'on va faire sur l'écriture et sur l'imagination." 

3.
Admirer
En rentrant le hashtag #JourSansE, on se promène sur Twitter et on admire le jus de cerveau, y compris des plus jeunes.











A vous de jouer !