JO : manifestation à l'arrivée du bateau transportant 120 artistes nord-coréens

Par @Culturebox
Publié le 06/02/2018 à 11H37
Manifestation contre 120 artistes nord-coréens venus se produire pour les JO 

Manifestation contre 120 artistes nord-coréens venus se produire pour les JO 

© Ed JONES / AFP

Plusieurs centaines d'opposants se sont rassemblés mardi dans le port de Mukho, dans la ville de Donghae dans l'Est de la Corée du Sud, alors qu'accostait le ferry nord-coréen transportant une troupe de 120 artistes de Corée du Nord autorisés à venir dans le cadre des JO-2018 de Pyeongchang.

Le bateau a accosté peu après 17h00 locales (09h00 en France), alors que les manifestants se tenaient loin en retrait du quai. Agitant des drapeaux sud-coréens, les manifestants hurlaient dans les hauts-parleurs "nous sommes opposés aux Jeux de Pyongyang", jeu de mots formulé à partir du nom de la capitale de Corée du Nord et devenu un de leurs slogans préférés.

"Pourquoi ne pouvons-nous pas avoir notre propre drapeau à la cérémonie d'ouverture ? Parce que ce sont les Jeux de Pyongyang", a assené un manifestant venu d'Incheon. "Nous sommes en état de guerre et nous invitons les prostituées de nos ennemis", lâchait un autre, venu de Séoul. Le groupe d'artistes nord-coréens, emmené par Hyon Song-Wol, meneuse de l'Orchestre Samjiyon à laquelle on prêta une liaison avec le leader Kim Jong-Un, avait quitté Pyongyang la veille.

La troupe nord-coréenne doit donner deux spectacles

Une photo diffusée par l'agence officielle nord-coréenne KCNA montrait des dizaines de femmes vêtues d'un même manteau d'hiver rouge, portant un chapeau de fourrure brun foncé et une écharpe en fourrure, marchant deux par deux avec une valise rouge dans une gare de Pyongyang. Parmi les responsables du régime les saluant, figure notamment Kim Yo-Jong, la petite soeur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, récemment entrée au puissant politburo du parti unique.

La troupe d'artistes nord-coréens doit donner deux spectacles, le premier à Gangneung jeudi et le second au Théâtre national de Corée à Séoul le 11 février.