Guillaume de Tonquédec : "C'est pratique d'avoir une tête de M. tout le monde"

Mis à jour le 16/10/2017 à 15H55, publié le 16/10/2017 à 14H22
Guillaume de Tonquédec en août 2017

Guillaume de Tonquédec en août 2017

© JEAN MICHEL NOSSANT/SIPA

Guillaume de Tonquédec est l'invité du 20h30 de Laurent Delahousse. A tout juste 50 ans, ce jeune homme né professionnellement à la télévision fait son chemin au cinéma et au théâtre. A l'affiche de "La Vraie Vie" au théâtre et de "Coexister" au cinéma, il revendique sa tête de M. tout le monde et la met au service de rôles de plus en plus ambitieux. L'interview de Laurent Delahousse.

A l'affiche de "La Vraie vie" au théâtre, et au cinéma de la comédie "Coexister", il y a une dizaine d'années que Guillaume de Tonquédec est entré dans notre quotidien, par la télévision d'abord, puis petit à petit sur grand écran et à la scène. Son physique lisse et sympathique l'a d'abord abonné aux rôles de père de famille, de gendre idéal. Et puis, peu à peu, le jeune homme très comme il faut prend de l'épaisseur. On lui confie des rôles plus complexes, comme celui de ce notaire marié qui se transforme peu à peu en femme dans "Les nuits d'été" de Mario Fanfani en 2014.

Il reste marqué par 10 ans de série quotidienne à la télévision dans le rôle de Renaud Lepic, dans "Fais pas ci, fais pas ça", mais au cinéma, il se rapproche de plus en plus des premiers rôles marquants. Au Conservatoire, Guillaume de Tonquédec a eu pour professeur un autre comédien au physique sans aspérités et qui est pourtant devenu l'un des plus grands, Michel Bouquet. De quoi entretenir tous les espoirs.

Guillaume de Tonquédec répond aux questions de Laurent Delahousse sur le plateau de 20h30, sur France 2

https://videos.francetv.fr/video/NI_1100263@Culture