"Future Love" quand les artistes imaginent la sexualité de demain

Publié le 07/02/2018 à 15H59
Le baiser numérisé

Le baiser numérisé

© France 3 Culturebox capture d'écran

La Maison des Arts Électroniques de Bâle, en Suisse, propose jusqu'au 15 avril 2018 "Future Love", une exposition signée par plusieurs plasticiens qui tentent d'imaginer des pistes pour la sexualité de demain. De la réalité virtuelle à la sexualité avec des plantes (!) en passant par les émotions numérisées à revivre plus tard, tous les espoirs sont permis.

Une sexualité numérique grâce à des casques de réalité virtuelle, l'industrie de la pornographie l'avait déjà inventée depuis longtemps. Ici, l'artiste nous emmène sur le chemin de la surprise, le partenaire étant choisi par l'ordinateur lui-même, sous les ordres d'algorythmes discrétionnaires. Cette aventure virtuelle à laquelle sont invités les sens des visiteurs de l'exposition "Future Love" n'est pas la seule.

Reportage : France 3 Alsace S. Gaudry / B. Stemmer / M. Beauclair

https://videos.francetv.fr/video/NI_1180665@Culture

La Maison des Arts Electroniques de Bâle, en Suisse et à deux pas de Mulhouse, réunit les oeuvres de plusieurs artistes qui ont en commun d'imaginer ce que pourrait être la sexualité humaine de demain. Un point commun : l'irruption de la technologie. Et même quand elle enregistre l'émotion générée par un baiser ou par un acte plus intime, on est en droit de se demander si une invention plus ancienne, mélange de passion, de tendresse et d'attention, n'est pas suffisante pour assurer l'épanouissement d'une sexualité partagée. Peut-être un peu trop banal !
Pour visiteurs avertis, jusqu'au 15 avril.