Eclipse : cinq œuvres à redécouvrir avant la lune rousse historique du 27 juillet

Mis à jour le 02/08/2018 à 13H15, publié le 27/07/2018 à 17H28
blood moon © Cabajar / Creative Commons

L'humanité n'a pas attendu l'éclipse du 27 juillet pour être fascinée par les événements astronomiques. La lune rousse, ou "lune de sang", généralement considérée comme un mauvais présage par les civilisations antiques, est toujours bien présente dans la culture, depuis la littérature jusqu'aux jeux vidéo.

A lire : "La Chute de la maison Usher" d'Edgar Allan Poe (1839)

Au début de cette nouvelle, le personnage principal rend visite à son ami Roderick Usher, dans sa maison que ce dernier prétend douée de conscience. Souffrant d'anxiété et d'une acuité décuplée des sens, Roderick vit avec sa sœur Madeline, elle aussi atteinte d'une étrange maladie. Des semaines après la mort de Madeline, des bruits lugubres se font entendre dans la maison. Roderick, en proie à une crise de panique, est persuadé que sa sœur a en fait été enterrée vivante. C'est le moment que Madeline choisit pour revenir en ouvrant brutalement la porte, se jetant sur son frère. Sous une lune rouge, le narrateur n'a que le temps de prendre ses jambes à son cou, et voit la maison s'écrouler et être engloutie par l'étang voisin.
Une adaptation animée, narrée par Christopher Lee, est disponible sur YouTube.

A lire aussi : "L'Etoile mystérieuse" d'Hergé (1942)

Les lecteurs de Tintin ont sans doute eu une impression de déjà-vu ces dernières semaines. Canicule, phénomènes astronomiques rares, il ne manque plus qu'un vieux prophète pour annoncer la fin du monde et nous voilà projetés dans les premières pages de "L'Etoile mystérieuse", où le fragment d'une météorite s'écrase en plein océan arctique. L'astre lunaire joue d'ailleurs un rôle prépondérant dans la bande-dessinée d'Hergé. Qu'elle soit l'objectif d'une expédition ou l'outil d'un sauvetage in extremis dans "Le Temple du soleil", entre Tintin et notre satellite, la Lune de miel n'en finit pas.
L'épisode "L'Etoile mystérieuse" dans la série télévisée diffusée par France 3 dans les années 90
 

A jouer : "The Legend of Zelda : Breath of the Wild" (2017)

Sans conteste l'un des meilleurs jeux sortis en 2017, "Zelda : Breath of the Wild" met en scène une lune de sang. Lorsqu'elle apparaît, rouge et brillante, sur l'horizon, les pouvoirs de Ganon, l'adversaire de Link, sont décuplés et les ennemis vaincus reviennent à la vie. Sous l'effet de la lune, certains personnages adoptent aussi des comportements étranges. Mais par chances, la lune de sang régénère aussi les objets à ramasser et les ingrédients à cueillir dans le monde… De quoi allonger la durée de vie du jeu.
 

A voir : "Hellboy" de Guillermo Del Toro (2004)

Amené sur Terre par des occultistes nazis, Hellboy est recueilli par les humains et devient un enquêteur du paranormal aussi bourru qu'attachant. Né sous la plume de l'auteur de comics américain Mike Mignola en 1994, Hellboy a été adapté au cinéma par Guillermo Del Toro en 2004. De retour des morts, le moine mystique Raspoutine tente de manipuler Hellboy pour accomplir une prophétie. En tant que fils du Diable, ce dernier possède en effet la clé pour déchaîner sur terres les forces du mal… 
hellboyphoto © Gaumont Columbia Tristar Films

A écouter : "Champagne" de Jacques Higelin (1979)

"La nuit promet d'être belle, car voici qu'au fond du ciel, apparaît la Lune rousse…" Dans "Champagne", Jacques Higelin endôsse le rôle d'un châtelain sinistre invitant ses "amis nécrophages" pour une petite sauterie dans le cimetière voisin. Diables, fantômes, squelettes et pendus se retrouvent pour une fête à faire dresser les cheveux sur la tête. Sauf Lucifer, en pleine crise de conscience : "Que les damnés obscènes, cyniques et corrompus/ Fassent le grief de leurs peines à ceux qu'ils ont élu !". Attention à qui vous croisez en rentrant chez vous ce soir… 


Et vous, à quelles oeuvres l'éclipse de lune de ce soir vous fait-elle penser ?