Des luthiers de l'Hérault mobilisés pour sauver les bois des Stradivarius, fauchés par la tempête en Italie

Publié le 01/03/2019 à 11H02
Des luthiers de l'Hérault au secours des bois des Stradivarius

Des luthiers de l'Hérault au secours des bois des Stradivarius

© France 3 Culturebox - capture d'écran

Cinq luthiers de Montpellier se mobilisent pour tenter de sauver les bois utilisés pour fabriquer les Stradivarius. La forêt des Dolomites, où poussent ces épicéas rouges, a été ravagée par une tempête à l'automne dernier. Les scieries italiennes doivent abattre un travail considérable en peu de temps pour éviter que les bois fauchés par les intempéries ne pourrissent.

A l'instar de ses confrères, Yann Poulain a décidé de faire un don aux scieries des Dolomites. Un geste de solidarité, oui, mais surtout un investissement à long terme pour sauvegarder la pérennité et la qualité de son activité. Car l'épicéa rouge est réputé pour sa propension à propager le son, c'est d'ailleurs pour cela qu'Antonio Stradivari avait fait de cette essence son matériau de prédilection pour fabriquer ses violons. 

Reportage : France 3 Languedoc-Roussillon, F. Jobard / V. Banabera / S. Vanni / A. Vaillant / L. Dodet.


Opération de financement participatif

Les luthiers héraultais relaient ainsi une opération de financement participatif lancée par les professionnels du Val di Fiemme. "L'argent collecté sera redistribué aux contributeurs une fois l'opération de sauvetage des arbres terminée", assure Fabio Ognibeni sur le site de l'entreprise Ciresa. "Il est urgent de prélever et de traiter tous les bois avant que n'arrive la chaleur estivale", assure-t-il. Pour l'instant, les professionnels italiens ont réussi à mettre à l'abri 800 mètres cube de ce "bois de résonance", mais ils espèrent sauver "2200 mètres cubes au total d'ici la fin juillet", soit 3000 arbres.