Charlotte Gainsbourg et Daniel Cohn-Bendit, deux citoyens du monde sur un plateau

Mis à jour le 17/04/2018 à 21H57, publié le 16/04/2018 à 14H39
Daniel Cohn-Bendit et Charlotte Gaisnbourg invités sur le plateau de "20h30 le dimanche" sur France 2

Daniel Cohn-Bendit et Charlotte Gaisnbourg invités sur le plateau de "20h30 le dimanche" sur France 2

© France 2 / Culturebox

Ils portent tous les deux des origines multiples, parlent anglais, français ou allemand, traversent les frontières aussi naturellement qu'ils créent des projets, Charlotte Gainsbourg et Daniel Cohn-Bendit sont les invités de "20h30 le dimanche" sur France2. "Charlotte la discrète" est en tournée avec son dernier album "Rest", "Dany le rouge" sort son nouveau livre : "Sous les crampons, la plage".

Charlotte Gainsbourg est née en 1971 au moment où Daniel Cohn-Bendit lançait les débuts d'une carrière politique tonitruante. Invités du magazine de France 2 "20h30 le dimanche", ils évoquent pêle-mêle leurs propres souvenirs et la vie de tous les jours : Mai 68, le foot, le cinéma, l'engagement, les enfants et la musique. Quand la fougue de Dany croise le charme de Charlotte, sous l'oeil complice de Thomas Sotto.

https://videos.francetv.fr/video/NI_1220811@Culture

Dans le regard de l'autre

Si pour Charlotte Gainsbourg, "Dany, c'est Mai 68", pour l'ancien député européen, la fille de Serge Gainsbourg et Jane Birkin n'a jamais hésité à "prendre des risques". Leur emploi du temps est, à tous les deux bien rempli, Charlotte est actuellement en tournée mondiale à l’occasion de la sortie de son dernier album "Rest", contenant onze titres en français enregistrés à New York.

J'ai arrêté de me poser trop de questions et d'être trop dans le jugement. Enregistrer aux Etats-Unis m'a permis d'être plus libre

Charlotte Gainsbourg
Quant à Daniel Cohn-Bendit, il présente son dernier livre "Sous les crampons… la plage" (Robert Laffont), écrit avec Patrick Lemoine. Une manière, pour ce fan de football de célébrer à contre-pied le cinquantième anniversaire de Mai 68. 
"Sous les crampons... la plage" - Editions Robert Laffont - 252 pages, 19€

"Sous les crampons... la plage" - Editions Robert Laffont - 252 pages, 19€

© Robert Laffont

Libertin, libertaire : l'année où tout a changé

Il est le rebelle de Mai 68, elle est "L'Effrontée" de 1985, Dany le Rouge et Charlotte la timide sont tous les deux des fruits de la passion. L'une politique, l'autre amoureuse. Née sur les barricades ou au creux d'une nuit charnelle, la rencontre est forcément miraculeuse. Derrière les fumigènes du quartier Latin de Paris émerge un jeune trublion à la bouille ronde, d'origine allemande, quand le fumeur de Gitane tombe dans les bras d'une liane anglaise. Daniel Cohn-Bendit, Serge Gainsbourg œuvrent chacun à leur manière à la révolution des idées.  

Les jeunes de Mai 68 étaient coincés, c'est après que ça c'est décoincé
 

Danie Cohn-Bendit
Affiche de mai 68 avec Daniel Cohn Bendit

Affiche de mai 68 avec Daniel Cohn Bendit

© France 2 / Culturebox

Chanson, cinéma, foot et politique : les passions de deux rebelles

Discrète ou tonitruante, chacun à sa petite idée de la transgression et en distille des graines tout au long de sa carrière ou de sa vie personnelle. Charlotte Gainsbourg grandit dans un climat de bohème artistique où la musique et le cinéma sont omniprésents. "Je n'avais pas d'obligations, alors je m'en inventais", se souvient-elle.
Serge Gainsbourg et Jane birkin en 1971 à la naissance de Charlotte 

Serge Gainsbourg et Jane birkin en 1971 à la naissance de Charlotte 

© PHOTOSHOT/MAXPPP
La musique et le cinéma, deux domaines de création qu'elle aborde avec le même acharnement discret. 

Je me sers de ma timidité, parce qu'elle m'emmerde
Charlotte Gainsbourg


Consacrée "meilleur espoir féminin" aux César de 1986 pour "L'Effrontée", Prix d'interprétation féminine dans un drame d'horreur pour "Antichrist" (2009) de Lars von Trier, elle vient de recevoir le prix d'Artiste féminine des Victoires de la Musique 2018. 

Je fais de la provocation grâce aux autres

Charlotte Gainsbourg
Daniel Cohn-Bendit envahit les plateaux télé comme les terrains de foot pour défendre ses idées et son équipe. Le foot et la politique, deux passions qu'il entretient avec le même élan. Elu député européen pour Les Verts, il s'illustre fréquemment pas des coups d'éclat qui font date. "Ta gueule! " lance-t-il en pleine séance en réponse à un collègue. En 2009, il remporte un score historique aux Elections Européennes avec Les Verts avec 16,28 % des suffrages au niveau national. Une rock'n'roll attitude qu'il cultive aussi dans ses choix musicaux. Plus Rolling Stones que Beatles, il se souvient avoir approché Mick Jagger à La Coupole de Paris pour l'interviewer. Le leader des Stones lui donne son numéro de téléphone pour caler le rendez-vous et en sortant du restaurant il avait perdu le papier. 

J'ai perdu le numéro de Mick Jagger !

Daniel Cohn-Bendit

Citoyens du monde et la famille au cœur 

Daniel Cohn-Bendit et Charlotte Gainsbourg partagent aussi le point commun d'être des électrons libres. Elle est née d'un père français d'origine russe et d'une mère anglaise, elle vit entre New York et Paris, lui était apatride au début de sa vie, a la double nationalité franco-allemande, mais tous deux affirment être très attachés à leur famille. 

Je suis un "Papa-Poule"

Daniel Cohn-Bendit