Charlie Hebdo: Mourad Boudjellal entre émotion et crainte de l'amalgame

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 09/01/2015 à 11H59, publié le 09/01/2015 à 11H55
Mourad Boudjellal

Mourad Boudjellal

© France3/culturebox

Mourad Boudjellal est le président du club de rugby de Toulon. Mais il a été aussi éditeur de BD. Il a publié le premier album de Charb. Très ému par la mort de ce dernier et de ses amis de Charlie Hebdo, il redoute aussi l'amalgame.

Mourad Boudjellal était très ému lors de sa rencontre avec la presse hier à Toulon. D'abord parce qu'il a perdu des gens qu'il connaissait notamment Charb "un homme fascinant et brillantissime"

Et puis son émotion était teintée d'incompréhension car il a rappelé aux auteurs de la tuerie que leurs victimes auraient été aux côtés de n'importe quel jeune musulman victime d'agression ou de délit raciste.

Reportage: Mariella Coste, Patrick Curt, Samuel Mortans

https://videos.francetv.fr/video/NI_154593@Culture

Au siège du Racing Club de Toulon, son bureau rappelle l'itinéraire de Mourad Boudjellal. Passionné très jeune par la  bande dessinée, il a participé à 17 ans à la création du festival de BD d'Hyères.

En 1982, il ouvre à Toulon une librairie spécialisée dans la BD avant de créer sept ans plus tard Soleil Editions avec lesquelles il rachète les droits de Rahan dont le premier volume est un vrai succès. Suivront Mandrake le magicien et Tarzan puis il va lancer Lanfeust de Troy.

Il va faire de Soleil Editions le troisième éditeur francophone de BD avant de cèder ses parts et de se tourner vers le rugby.