Bernard Maris a rejoint Sylvie et Maurice Genevoix

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/01/2015 à 16H45, publié le 09/01/2015 à 16H46
Bernard Maris et Julien, le petit-fils de Maurice Genevoix, à Saint-Denis-de-L'Hôtel dans le Loiret en décembre 2013

Bernard Maris et Julien, le petit-fils de Maurice Genevoix, à Saint-Denis-de-L'Hôtel dans le Loiret en décembre 2013

© France 3 Culturebox

Assassiné dans la fusillade de Charlie Hebdo, Bernard Maris était devenu célèbre par ses analyses pertinentes et décalées de l’économie mais c’était aussi un passionné de littérature. Marié à la fille de Maurice Genevoix, Bernard Maris était un ardent défenseur de la mémoire de l’écrivain et se rendait régulièrement dans sa maison de Saint-Denis-de-l'Hôtel dans le Loiret.

Bernard Maris était l'auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l'économie mais c'était aussi un romancier ("Pertinentes Questions morales et sexuelles dans le Dakota du Nord" en 1995 et" L'Enfant qui voulait être muet" en 2003, le tout chez Albin Michel). La vie a mis sur le chemin de cet amoureux des lettres Sylvie Genevoix, la fille de l'écrivain Maurice Genevoix, que Bernard Maris a épousé en seconde noces en septembre 2007. Elle a été emportée par un cancer en septembre 2012. Très affecté par cette mort, Bernard Maris avait dédié à « Sylvie Genevoix, ma Sylvie » son essai « L’homme dans la guerre » (Grasset 2013) dans lequel il se penche sur les écrits et les personnalités de Genevoix et de Jünger.

De formation littéraire, Sylvie Genevoix fut journaliste, écrivain, éditrice et membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Après avoir quitté le CSA en 2011, elle a créé l’association « Je me souviens de Ceux de 14 », en référence au roman éponyme de son père. Bernard Maris s'était engagé à ses côtés dans la préservation de l'oeuvre de l'écrivain.

Le couple revenait souvent à Saint-Denis-de-L’Hôtel où Maurice Genevoix a vécu de nombreuses années. La nouvelle de la mort de l'économiste a suscité une vive émotion.

Reportage : F. Texier / G. Grichois / E. Manier

https://videos.francetv.fr/video/NI_154599@Culture

Natif de la Nièvre, Maurice Genevoix avait trouvé refuge dans le Loiret à Saint-Denis-de-L’Hôtel au hameau des Vernelles où il avait acheté une maison grâce au Prix Goncourt, reçu en 1925 pour son roman "Raboliot". Dans cette maison des bords de Loire, Genevoix a rédigé l’essentiel de ses romans et c’est aussi là que sa fille Sylvie naquit en 1944.

Aujourd'hui, après Sylvie puis Bernard, c'est le petit-fils de Maurice Genevoix qui a pris la relève à la tête de l'association « Je me souviens de Ceux de 14 ». "C’est au Genevoix à porter le blason du nom et cette mémoire" avait confié Bernard Maris que France 3 avait suivi en décembre 2013 lors de son passage au hameau des Vernelles où il avait transmis le flambeau à Julien, le fils de sa compagne disparue. Une rencontre à retrouver ici.