Whatevers works, première comédie optimiste de Woody Allen

Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 02/07/2009 à 09H35
Whatevers works, première comédie optimiste de Woody Allen

Whatevers works, première comédie optimiste de Woody Allen

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_478645@Culture

Infatiguable Woody Allen ! A 73 ans, le réalisateur sort une comédie sur le hasard et la chance, intitulée "Whatever Works" (Pourvu que ça marche). A l'occasion de son passage à Paris, Audrey Pulvar a pu le rencontrer.

Whatever works est un scénario rescapé qui aurait pu rester au fond d'un tiroir. C'est là qu'il dormait, depuis  les années 70. Mais la menace d'une grève des acteurs aux Etats-Unis a obligé Woody Allen a trouvé un scénario le plus vite possible. Il a ressorti celui-là en l'adaptant au contexte actuel. Le cinéaste voulait aussi trouver l'acteur adéquat pour jouer le rôle de Boris, râleur, névrosé, méchant et drôle. Il a choisi Larry David, un acteur peu connu en France mais qui a une solide réputation aux Etats-Unis...une réputation de râleur !  Larry David est le co-créateur de Seinfeld (une série TV qui raconte le quotidien de quatre amis new-yorkais)  et un humoriste à la télé. Il a créé un show TV devenu culte, "Larry et son nombril", dans lequel le monde tourne autour de ses problèmes quotidiens. "Il est toujours en colère, il profère des insultes, et les gens l'aiment. C'est son style, ce en quoi il est formidablement bon. C'est pour ça que je l'ai choisi" raconte Woody Allen (les deux hommes avaient par ailleurs déjà travaillé ensemble pour Radio Days et une partie de New-York Stories). Le réalisateur, qui joue souvent dans ses propres films, pensait que le public n'apprécierait pas de le voir interpréter un gars horrible et insultant. Woody névrosé et caustique, OK...méchant, non !

Retrouvez l'interview de Woody Allen en exclu sur culturebox
Quelques citations du réalisateur