Visé par une plainte pour viol, Luc Besson dément les accusations

Mis à jour le 19/05/2018 à 19H34, publié le 19/05/2018 à 19H26
Luc Besson au festival de Berlin (17 février 2018)

Luc Besson au festival de Berlin (17 février 2018)

© Stéphanie Loos / AFP

Le réalisateur et producteur français fait l'objet d'une plainte pour viol, ont annoncé samedi des sources concordantes, en tête desquelles la radio Europe 1, puis des sources judiciaires et proches du dossier. Le réalisateur du "Grand Bleu" a fait savoir, par la voix de son avocat, qu'il "dément catégoriquement ces accusations fantaisistes".

Selon Europe 1, la plainte émane d'une comédienne de 27 ans. La jeune femme "s'est présentée à la police pour accuser Luc Besson d'avoir abusé d'elle". Les faits se seraient produits jeudi soir au célèbre palace parisien Le Bristol, situé non loin des Champs-Élysées.

Toujours d'après la radio parisienne, la jeune comédienne, qui connaît Luc Besson depuis des années, a déclaré avoir bu une tasse de thé puis s'être "sentie mal" avant de s'évanouir. Elle se serait révéillée en fin de soirée et il lui serait alors revenu des souvenirs d'attouchements et de pénétrations. Le cinéaste de 59 ans "aurait quitté l'hôtel avant elle, lui laissant une liasse de billets".

La comédienne a relaté avoir alors quitté l'hôtel pour se réfugier chez une amie. Vendredi en fin de matinée, elle a déposé plainte. La police judiciaire parisienne est saisie de l'affaire.

Le démenti "catégorique" de Luc Besson

"Luc Besson dément catégoriquement ces accusations fantaisistes", a réagi auprès de l'AFP son avocat Thierry Marembert. "C'est quelqu'un qu'il connaît, avec qui il n'a jamais eu de comportement déplacé", a-t-il ajouté.

D'après Europe 1, le réalisateur de "Léon", "Le dernier combat" et "Valérian" est "tombé de sa chaise" en apprenant l'existence de cette plainte. Il reconnaît "voir épisodiquement cette comédienne mais ne l'avoir jamais ni droguée, ni violée", précise la radio périphérique.