Violences faites aux femmes : les invités des Césars porteront un ruban blanc comme signe de protestation

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/02/2018 à 14H35, publié le 27/02/2018 à 09H19
Le trophée des César

Le trophée des César

© THOMAS SAMSON / AFP

L’académie des César invite les participants à la soirée de cérémonie de vendredi soir à porter un ruban blanc comme signe de protestation contre les violences faites aux femmes.

#Rubanblanc

"Pendant les César, nous allons tous porter un ruban blanc contre les violences faites aux femmes", a indiqué à l'AFP Alain Terzian, président de l'Académie des César, en marge du diner réunissant à Paris les producteurs de cinéma, en présence de la ministre de la Culture Françoise Nyssen. "On va porter ce ruban avec détermination et conviction", a-t-il déclaré.

"C'est une initiative des César sur proposition de Tonie Marshall en collaboration avec la Fondation des femmes qui lutte contre les violences faites aux femmes", a-t-il expliqué.

"Je salue les actions en faveur de l'égalité Femme-Homme et contre les violences faites aux femmes portées par la Fondation des femmes, et dont les artistes nommés aux César 2018 seront les précieux ambassadeurs. #Rubanblanc", a tweeté Françoise Nyssen avant de se rendre au dîner.
Tonie Marshall et son César de meilleure réalisatrice en 2000

Tonie Marshall et son César de meilleure réalisatrice en 2000

© NIVIERE/VILLARD/SIPA

Une seule réalisatrice récompensée

Puis devant les 400 invités, la ministre a estimé que les producteurs avaient notamment la "responsabilité" de "combattre avec la plus grande force les stéréotypes, les discriminations, le harcèlement". "N'avoir aucune tolérance, aucune complaisance pour les actes qui s'en rapprochent - quel qu'en soit l'auteur", a-t-elle dit.

"Une cause doit vous unir, nous unir", celle de "l'égalité entre les femmes et les hommes", a-t-elle dit également. "Nous n'y sommes pas", à l'échelle de la société, mais aussi dans le cinéma. "Certes, la part de films réalisés par des femmes n'a cessé de progresser, ces dernières années". "Mais la situation n'est pas acceptable, pour autant. Les femmes restent moins nombreuses, moins visibles, moins soutenues", a-t-elle dit.

"En 42 ans, le César de la meilleure réalisation n'a été décerné qu'une seule fois à une femme (ndlr: Tonie Marshall en 2000 pour "Vénus Beauté"). "Parmi les 300 longs métrages agréés par le CNC chaque année, seul un sur cinq est réalisé par une femme". "Vous - productrices, producteurs - avez un rôle décisif à y jouer", a-t-elle souligné.