"Une intime conviction" : l'affaire Viguier portée à l'écran

@Culturebox

Rédacteur en chef adjoint de Culturebox

Mis à jour le 06/02/2019 à 11H50, publié le 06/02/2019 à 11H47
Laurent Lucas et Olivier Gourmet dans "Une intime conviction"

Laurent Lucas et Olivier Gourmet dans "Une intime conviction"

© Séverine Brigeot

"Une intime conviction" sort en salles ce mercredi. Ce film revient sur l'affaire Viguier qui avait défrayé la chronique en 2000. Suite à la disparition de son épouse, un professeur de droit que tout accuse est mis en cause. Il sera acquitté à deux reprises. Laurent Lucas, Olivier Gourmet dans le rôle d'Eric Dupond-Moretti et Marina Fois sont à l'affiche de ce film réalisé par Antoine Raimbault.

27 février 2000, Suzanne Viguier épouse de Jacques Viguier, un professeur de la faculté de droit de Toulouse 1 disparaît. Très vite, les déclarations de son amant Olivier Durandet conduisent les policiers a soupçonner Jacques Viguier. En 2009, ce dernier est acquitté et un an plus tard, défendu par Eric Dupond-Moretti, il l'est à nouveau en appel.

"D'abord c'est l'histoire d'une disparition, on l'a oublié souvent. C'est l'histoire d'un procès pour meurtre en l'absence de cadavre et en l'absence même de preuves de la mort de la disparue. Encore aujourd'hui Suzanne Viguier est sur le registre des femmes disparues".

Antoine Raimbault
Réalisateur

Une opinion publique terrifiante

Laurent Lucas joue le rôle de Jacques Viguier et Marina Fois celui de son amie Nora qui, persuadée de son innocence va se battre pour la faire reconnaître dans une ambiance de l'époque très pesante :

"L'affaire Viguier est intéressante parce que l'opinion publique a été terrifiante parce que l'enquête a été faite à charge. L'opinion publique, la presse a fait un travail dégueulasse".

Marina Fois

Reportage E. De Pourquery, Z. Berkous, P. Aziza M. Savineau, S. Le Guel, N. Jauson

L'apologie du doute 

Olivier Gourmet endosse le rôle d'Eric Dupont-Moretti. Il s'y est préparé en assistant aux plaidoiries de celui que l'on surnomme "Acquittator" dans les cours d'assises : "Je l'ai beaucoup écouté pour m'imprégner : de la façon dont il parle, de la façon dont il imposait des silences, des regards, de sa présence physique, de sa gestuelle. il joue beaucoup avec ses lunettes."

Eric Dupond-Moretti a assisté à l'avant-première du film :

"C'est un film fantastique. C'est l'apologie du doute. Le doute c'est une règle essentielle dans notre justice, il est parfois bafoué, ici il a été respecté vous le savez, Viguier a été acquitté. Ce film démontre les mécanismes qui conduisent au doute.


LA FICHE

Drame d'Antoine Raimbault
Pays : France
Avec :  Marina Foïs, Laurent Lucas, Olivier Gourmet, Jean Benguigui
Durée : 1h50
Sortie : 6 février 2019

Synopsis : Depuis que Nora a assisté au procès de Jacques Viguier, accusé du meurtre de sa femme, elle est persuadée de son innocence. Craignant une erreur judiciaire, elle convainc un ténor du barreau de le défendre pour son second procès, en appel. Ensemble, ils vont mener un combat acharné contre l'injustice. Mais alors que l’étau se resserre autour de celui que tous accusent, la quête de vérité de Nora vire à l’obsession.