Un réalisateur dans la ville : 5 soirées avec Claude Lelouch à Nîmes

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 31/07/2012 à 18H17
Claude Lelouch, invité de cette 8ème édition du festival nîmois

Claude Lelouch, invité de cette 8ème édition du festival nîmois

© France3 / Culturebox

Pour sa 8ème édition, le festival « Un réalisateur dans la ville » reçoit Claude Lelouch. Du 30 juillet au 3 août, cinq films du cinéaste sont projetés en plein air et gratuitement dans les jardins de la Fontaine à Nîmes et en présence du réalisateur qui propose aussi une master-class marquée par la simplicité des échanges

https://videos.francetv.fr/video/NI_131421@Culture

L’idée de  ce festival est né de l’amitié entre la restauratrice nîmoise Sophie Rigon et la comédienne Carole Bouquet. La première édition de « Un réalisateur dans la ville » date de 2005 et Bertrand Blier en fut l’invité. Lui succédèrent Claude Chabrol (2006), Hugh Hudson (2007), Claude Miller (2008), Jean-Paul Rappeneau (2009), Jean Becker( (2010) et Bertrand Tavernier (2011).  L’idée a tout de suite rencontré un véritable succès du fait de sa gratuité, du cadre (ah un film sous les étoiles !) mais aussi de la possibilité de revoir des classiques du cinéma en présence de leurs concepteurs. Les Jardins de la Fontaine peuvent accueillir 2000 personnes par  projection, ce qui suppose aussi de programmer des réalisateurs ayant suffisamment de charisme pour attirer et captiver le public.

Avec Claude Lelouch, le succès est garanti. Même si un certain nombre de ses films ont connu un échec retentissant, le cinéaste a marqué plusieurs générations de spectateurs avec des films devenus cultes : « Un homme et une femme « (Palme d’or au Festival de Cannes 1966, deux Oscars à Hollywood, 42 récompenses internationales), « Les uns et les autres » ou encore « Itinéraire d’un enfant gâté ». Autant de films qui sont projetés à Nîmes et auxquels il faut rajouter « Roman de gare » et « Tout ça pour ça ». Autre intérêt de ce festival : la présence d’acteurs ayant tourné avec le cinéaste. Robert Hossein, Dominique Pinon  et Zinedine Soualem sont déjà venus mais aussi Pierre Barouh, parolier et interprète de la chanson du film « Un homme et une femme ». Loin des tapis rouge et des stars sur papier glacé, ce qui fait le succès de ce rendez-vous nîmois, c’est peut-être cette simplicité qui permet des rencontres « en chair et en os » avec ceux qui font le 7ème art.

Le programme jusqu’au 3 août :

Le mercredi 1er :  à 15 heures, à Kinépolis, master class de Claude Lelouch, qui présentera « D’un film à l’autre », documentaire de 2011 retraçant son parcours et sa vie. La projection sera accompagnée d’une discussion avec le réalisateur.

Puis à la tombée de la nuit, aux jardins de la Fontaine, projection de « Itinéraire d’un enfant gâté », séance proposée également en audio description.

Le jeudi  2 :  « Tout ça pour ça »

Le vendredi 3  : « Les Uns et le autres »