Un hommage national en la mémoire de Claude Lanzmann aux Invalides

Par @Culturebox
Publié le 10/07/2018 à 18H16
Le public pourra rendre un dernier hommage à Claude Lanzmann, mort le 5 juillet dernier à l'âge de 92 ans.

Le public pourra rendre un dernier hommage à Claude Lanzmann, mort le 5 juillet dernier à l'âge de 92 ans.

© JOEL SAGET / AFP

Un hommage national sera rendu jeudi aux Invalides à l'écrivain, philosophe et journaliste, Claude Lanzmann, décédé jeudi 5 juillet à l'âge de 92 ans. Le public est invité pour célébrer la vie d'une d'un des plus grands passeurs d'Histoire du centenaire dernier.

Les français pourront dire adieu une dernière fois au talentueux réalisateur et mémoire de la "Shoah" Claude Lanzmann. Une cérémonie en son honneur se tiendra jeudi 12 juillet aux Invalides a annoncé sa famille dans un avis publié mardi dans le quotidien Le Monde, faisant office de faire-part. Cet hommage lui se rendu à 15 heures avant son inhumation au cimetière du Montparnasse, dans le caveau familial, à 17h30, a précisé sa famille.

"Shoah", oeuvre monumentale

Décédé jeudi, Claude Lanzmann a traversé le XXe siècle avec la volonté irréductible de témoigner. Son oeuvre-phare est "Shoah", le grand documentaire sur l'extermination des Juifs d'Europe par les nazis.
 
Un film entré dans l'histoire du cinéma par sa durée (9H30), sa forme (pas d'images d'archives) et son propos: raconter "l'indicible". Sa réalisation fut une aventure de longue haleine puisque la préparation et le tournage s'échelonnèrent de 1974 à 1981 et que le montage (il y eut 350 heures de prises de vues !) dura presque 5 ans.

Un grand journaliste et écrivain

Claude Lanzmann fut également journaliste, directeur des Temps Modernes, et écrivain. Ami de Jean-Paul Sartre, compagnon de Simone de Beauvoir, il était un défenseur infatigable de la cause d'Israël. Il avait témoigné son attachement à l'État hébreu dans des films comme "Pourquoi Israël" ou "Tsahal".
 
Il fut de tous les grands combats de l'après-guerre notamment en faveur des indépendances des pays colonisés. Son dernier film, "Les quatre soeurs", un nouvel éclairage sur l'extermination des juifs par les nazis, est sorti en salles mercredi, un jour après son décès.