Pour la saison 5, "Un village français" prend le maquis en Limousin

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 26/07/2012 à 16H26
Robin Renucci, l'un des héros de la série

Robin Renucci, l'un des héros de la série

© France3 / Culturebox

La saison 5 de la série « Un village français », diffusée sur France 3, est en pleine préparation. Le tournage a commencé début juillet et s’achèvera en octobre prochain. Parmi les régions retenues, le Limousin, dont les forêts offrent un cadre idéal au thème principal de cette cinquième saison : la constitution d’un maquis. Côté casting, on retrouve les personnages principaux mais de petits nouveaux font aussi leur arrivée.

https://videos.francetv.fr/video/NI_131317@Culture

Que va-t-il se passer dans cette saison 5 ? Si vous n’avez pas le courage d’attendre 2013 pour le savoir, voici quelques informations. En février 1943, une loi promulgue l’envoi de trois classes d’âge au service du travail obligatoire en Allemagne, le fameux STO. Parmi les jeunes de Villeneuve, certains décident de ne pas obéir et prennent la fuite. C’est le cas de Claude (Alexandre Hamidi) et d’Antoine (Martin Loisillon) qui vont prendre la tête de cette rébellion. L’un est passionné de cinéma , l’autre de théâtre. Chacun va se servir de cette passion pour combattre et motiver des jeunes qui se retrouvent livrés à eux-mêmes dans le maquis, avec la faim, le froid, l’inconfort.

Autre fait marquant de cette cinquième saison : la mort d’un personnage très important. « Nous avons dû faire ce choix, car en 1943, la guerre se radicalise » explique Frédéric Krivine, un des co-producteurs de la série. La guerre n’épargne pas les héros de vos séries préférées,  il faut s’y résoudre, d’autant que dans la saison 6 qui concernera la période d’avant la Libération, deux autres personnages principaux devraient tirer leur révérence.

Ces 12 nouveaux épisodes de 52 minutes devraient avoir le même succès que les précédents, France 3 ayant réussi à fidéliser un public avec ce « Village français » salué également par les critiques. La saison 4 avait réunit en moyenne 3,7 millions de téléspectateurs sur les six soirées, soit 600.000 fidèles de plus que pour la saison 3.