Philippe Torreton tourne "Intime conviction", première fiction TV et web

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 30/10/2012 à 11H51
Philippe Torreton accusé du meurtre de sa femme dans "Intime conviction"

Philippe Torreton accusé du meurtre de sa femme dans "Intime conviction"

© France3 / Culturebox

C’est un film pas comme les autres qui se tourne depuis quelques semaines dans le pays basque français. « Intime conviction », c’est le titre de la première fiction française imaginée pour la télévision et le web. Réalisée par Rémy Burkel avec Philippe Torreton dans le rôle principal, elle va permettre aux spectateurs et internautes de suivre et de réagir au procès d’un homme accusé du meurtre de sa femme

https://videos.francetv.fr/video/NI_133787@Culture

 

Les faits et l'enquête sur le petit écran...

« Intime conviction », c’est d’abord un polar qui met en scène Paul Villiers (Philippe Torreton). Un soir, ce médecin-légiste rentre chez lui et trouve sa femme (Marie Bäuner) morte, une balle dans la tête. Les soupçons de la capitaine Lebrun ( Camille Japy) vont très vite se porter sur lui.
Cette fiction de 90 minutes écrite par Rémy Burkel er Dominique Garnier sera diffusée en 2013 sur Arte. Elle suivra les débuts de l’intrigue, l’enquête et la mise en examen du prinicpal suspect. Le procès aux assises lui, sera à suivre sur internet.

...La suite sur la Toile

En effet, à l’issue de la diffusion de cette fiction, les internautes pourront suivre le procès durant 4 semaines sur internet grâce à une webfiction en 20 épisodes mise en ligne sur Arte.tv. Mais outre ces modules vidéos journaliers, les internautes auront également accès à des pièces du dossier qui leur permettront de se faire leur propre opinion et de réagir.

Autre originalité : la présence en face des comédiens de magistrats professionnels et d’un jury composé de six personnes recrutées via le site d’Arte. Ils devront se rendre disponibles pour assister au tournage du procès qui aura lieu du 12 au 16 novembre au Tribunal de Grande Instance de Tours.

Arte consacre une page spéciale à la série sur son site

Arte consacre une page spéciale à la série sur son site

© Arte.tv

A noter que Philippe Torreton retrouve à nouveau l’univers judiciaire. En 2011 , le comédien avait incarné Alain Marécaux, l’huissierrpis au piège par le scandale de l’affaire Outreau, dans « Présumé coupable », le film de Vincent Garenq.

Quant à Rémy Burkel, c’est aussi un familier des sujets judiciaires. Il a en effet co-réalisé une série documentaire intitulée « Justice à Vegas » qui suivait cinq affaires au cours de dix épisodes diffusés sur Arte (2009). Une plongée dans le système judiciaire américain, récompensée par l’International Documentary Association de Los Angeles.