Nicolas Guillou tourne un film sur le Réseau Shelburn en Bretagne

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 12/11/2014 à 17H27, publié le 12/11/2014 à 17H15
Thomas Guillou pendant le tournage de Shelburn

Thomas Guillou pendant le tournage de Shelburn

© France3/culturebox

Nicolas Guillou vient de débuter près de Plouha dans les Côtes-d'Armor le tournage d'un film consacré au réseau Shelburn. Ce réseau de résistants bretons a organisé de janvier à août 1944 l'évasion de 142 pilotes alliés, dont l'avion avait été abattu dans le ciel de France, vers la Grande-Bretagne. Le film sortira en 2015 dans une centaine de salles de l'Ouest .

Qui était mieux placé que Nicolas Guillou, l'enfant du pays, pour porter à l'écran cette page d'histoire de la Résistance qui fait la fierté des Bretons ?

Le réalisateur de "Terre de sang" et de "Entre nous deux" a lui-même écrit le scénario du film. Aux côtés de Brice Ormain et Alexandra Robert, Il a fait appel à de nombreux figurants locaux dont certains collectionent les tenues militaires. Il s'est aussi beaucoup appuyé sur les témoignages de descendants de protaganistes du réseau Shelburn.

Reportage: Catherine Jauneau, Bruno Van Wassenhove, Catherine Deunif

https://videos.francetv.fr/video/NI_153311@Culture

Le réseau Shelburn a été créé en 1943 par deux agents canadiens de l'Intelligence Service (les services secrets britanniques) Lucien Dumay et Raymond Labrosse avec un objectif : récupérer coûte que coûte les aviateurs alliés dont l'avion avait été abattu en mission au dessus de la France.

Ces aviateurs étaient d'abord acheminés, grâce aux réseaux de la Résistance, vers Paris avant d'être envoyés à Saint-Quay-Portrieux puis cachés dans la région de Plouha.

De là, 8 opérations menées du 28 janvier au 9 août 44 ont permis de faire évader 142 pilotes à bord de vedettes rapides de la Royal Navy, guidées par un certain David Birkin (le père de Jane Birkin).

Sortie du film prévue courant 2015