Le documentariste Jean-Xavier de Lestrade tourne une fiction avec Marina Foïs

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/07/2013 à 15H12, publié le 26/07/2013 à 11H08
Jean-Xavier de Lestrade et le producteur Denis Poncet récompensés pour "Un coupable idéal" aux Oscars 2002.

Jean-Xavier de Lestrade et le producteur Denis Poncet récompensés pour "Un coupable idéal" aux Oscars 2002.

© L.Celano/AFP

Ses documentaires ont fait de lui l'un des réalisateurs les plus en vue de sa génération. Jean-Xavier de Lestrade a décidé de s'essayer à un nouveau genre : la fiction. Le documentariste tourne actuellement en Touraine une mini-série pour Arte : "Trois fois Manon", une fiction sur la dérive d'une adolescente avec notamment Marina Foïs.

Reportage : A-G.Emonet/D.Jouillat/G.Engels

https://videos.francetv.fr/video/NI_137185@Culture

Synopsis :
Manon (Alba Gaïa Bellugi) a 15 ans. Adolescente à la dérive, sa vie bascule lorsqu'elle tente de poignarder sa mère (Marina Foïs). Placée en centre éducatif fermé le temps d'être jugée, elle sera confrontée à des rencontres et à des choix qui conditionneront toute sa vie future.

Ce thème de la jeunesse en péril, de la violence chez les adolescents, Jean-Xavier de Lestrade aurait pu le traiter comme il sait si bien le faire, à travers un documentaire. Mais cette fois, c'est un mode plus personnel, plus artistique qu'il a choisi, celui de la fiction. "Trois fois Manon" actuellement en tournage en Touraine, sera diffusé fin 2013 en 3 épisodes de 52 mn chacun.

Un autre regard sur le monde

Le réalisateur n'en est pourtant pas à son coup d'essai ; il a déjà signé deux fictions pour la télévision : "Sur ta joue ennemie" (2008) et "La disparition" (2012). Mais c'est bien le documentaire qui en a fait une "star". En 2002, "Un coupable idéal", l'histoire d'un jeune noir accusé à tort du meurtre d'un touriste avant d'être acquitté grâce à l'acharnement d'un avocat commis d'office, lui avait valu l'oscar du meilleur documentaire et suscité l'intérêt d'Hollywood.