Début lundi à Paris du tournage de "Saint Laurent" de Bertrand Bonello

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/09/2013 à 19H36
Deux films se préparent sur Yves Saint Laurent

Deux films se préparent sur Yves Saint Laurent

© STAFF / AFP

Le tournage de "Saint Laurent", de Bertrand Bonello, avec Gaspard Ulliel dans le rôle du couturier, reporté en avril, commencera lundi à Paris, a-t-on appris vendredi auprès de la maison de production Mandarin Cinéma.

Le tournage aura lieu entre Paris, où il avait créé sa maison de couture avec Pierre Bergé (campé par Jérémie Renier) et Marrakech où le couple aimait séjourner, a-t-on précisé de même source. Léa Seydoux interprètera Loulou de la Falaise, muse et collaboratrice du couturier disparu en 2008, Louis Garrel celui de l'amant de Saint Laurent, Jacques de Bascher, Amira Casar celui d'Anne-Marie Munoz, directrice du studio et Willem Dafoe en Andy Warhol.

Le film se concentre sur une dizaine d'années de la vie du couturier

1965-1976, à la fois des années de gloire sur un plan professionnel et des années tourmentées sur un plan personnel. C'est la vie "d'un personnage romanesque qui offre une belle matière au cinéma et une période qui évoque le passage d'un monde à un autre", avait expliqué il y a quelques mois à l'AFP le réalisateur. Jeudi, une bande annonce très courte avait été diffusée devant les exploitants des salles de cinéma réunis à l'occasion de leur congrès à Deauville.

Quelques heures plus tard, un montage plus long de "Yves Saint Laurent", de Jalil Lespert, dont le tournage vient de s'achever, était également diffusé. Dans ce dernier film, qui a reçu l'assentiment de Pierre Bergé, contrairement à celui de Bonello, Pierre Niney incarne Saint Laurent et Guillaume Galienne Pierre Bergé. Il doit sortir début 2014.

Les deux films devaient au départ commencer leur tournage en juin

Le film de Bertrand Bonello est annoncé pour mai 2014, date qui permettrait éventuellement d'être retenu au prochain Festival de Cannes. Le réalisateur a déjà été retenu deux fois en compétition officielle, en 2003 pour "Tiresia" et en 2011 pour "L'Apollonide, souvenirs de la maison close".

Le producteur du film de Bonello, Eric Altmayer, avait annoncé le report de trois mois du tournage en invoquant le précédent "La Guerre des boutons" (deux films concurrents en 2011) qui montrait "à quel point la concomitance sur le marché de deux films traitant du même sujet, dans le contexte actuel marqué par la crise, pouvait avoir quelque chose de grotesque", disait-il au Film Français.