INTERVIEW. Arnaud Desplechin prêt à tourner "Roubaix, une lumière" inspiré d'un fait divers

Mis à jour le 05/11/2018 à 11H32, publié le 01/11/2018 à 17H42
Arnaud Desplechin parle de "Roubaix, une lumière"

Arnaud Desplechin parle de "Roubaix, une lumière"

© France 3 / Culturebox

Arnaud Desplechin commence dans quelques jours le tournage de "Roubaix, une lumière". Dans ce nouveau film, un duo de policiers est confronté au meurtre d'une vieille dame dans une courée. L'histoire vraie d'un crime commis par deux jeunes voisines. Le réalisateur s'exprime pour la première fois sur ce film.

Deux ans après avoir y avoir tourné "Les fantômes d'Ismaël", Arnaud Desplechin revient donc dans sa ville natale pour tourner "Roubaix, une lumière".

Un fait divers hors normes

Un film inspiré d'un fait divers qui a eu lieu ici même, à Roubaix, en 2002 : l'assassinat d'une vieille dame par deux jeunes femmes. A l'époque Mosco Boucault réalisait un documentaire "Roubaix, Commissariat central" dans lequel il avait filmé les deux jeunes femmes interrogées par les policiers. Elles avaient longtemps nié avant de passer aux aveux devant la caméra.

"Quand je regardais ça, c'était la première fois que ça m'arrivait peut-être, parce que c'était dans la ville où j'ai grandi, j'avais un effroi et en même temps je voyais l'humanité de ces deux femmes éclater de partout. Du coup je me suis dit : ce sont des rôles merveilleux à donner à deux actrices.

Arnaud Desplechin

Reportage France 3 Nord Pas-de-Calais : C. Massin / A. Morvan / M. Graff

Arnaud Desplechin qualifie-t-il pour autant son dixième film de film polcier? 

J'ai vu ça dans la presse. Oui (c'est un policier) ; mais ce sont des tragédies humaines que l'on voit se confronter au commissariat. C'est plus les tragédies humaines qui m'intéressent que l'aspect de suspense proprement dit.

Léa Seydoux, Sara Forestier, Roschdy Zem, Antoine Reinartz

Le décor du film est déjà prêt. Arnaud Desplechin fait appel à des comédiens avec qui il n'a jamais tourné : Léa Seydoux et Sara Forestier seront les deux jeunes femmes. Roschdy Zem et Antoine Reinartz (César du meilleur second rôle 2018 pour "120 battements par minute") formeront le duo de policiers chargé de l'enquête. Le tournage doit durer sept semaines.