Anton PavlovitchTchékhov et l'enfer de Sakhaline filmés par René Féret

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/05/2014 à 16H44, publié le 02/05/2014 à 16H37
Nicolas Giraud joue Anton Tchékhov dans le film de René Féret

Nicolas Giraud joue Anton Tchékhov dans le film de René Féret

© F3/Culturebox

Le tournage a commencé à Paris, sur la scène du Théâtre du Conservatoire. Et depuis la fin du mois de mars, le réalisateur René Féret s'est installé dans le Limousin, à Saint-Jouvent. Dans un lieux historique, choisi pour les scènes intérieures parce qu'il présentait des similitudes avec les geôles des îles Sakhaline, immense pénitencier sibérien, que le jeune Tchékhov décide d'étudier en 1890.

Reportage : D. Denise/ R. Augier/  Ph. Ruisseaux

https://videos.francetv.fr/video/NI_147483@Culture

Anton Pavlovitch Tchékhov avait 30 ans lorsqu'il a entrepris son voyage jusqu'aux îles Sakhaline. Un périple de 92 jours à pied, à cheval, en bateau dans des conditions très difficiles, pour traverser l'immense Sibérie, et atteindre le bagne. Sur place il a étudié les effets de l'enfermement sur les détenus. Le médecin-écrivain a consigné des portraits, des détails, des diagnosticst. Plusieurs mois d'études, des milliers de fiches rédigées à la manière d'un anthropologue, sur la santé physique et psychologique des pensionnaires enchaînés dans leur cellule, et sur celle des colons, qui tentaient de survivre en cultivant ces terres arides et inhospitalières. 

Sakhaline, le bagne des tsars
Ce voyage, ces recherches devaient lui permettre de retrouver l'inspiration et de se renouveler. Rongé par l'ennui, à 30 ans à peine, Anton Tchékov, déjà très connu pour ses écrits, est à la recherche d'un nouveau projet. Sakhaline lui paraît un bon sujet, une île colonisée par des criminels, bagne des tsars, digne de nourrir un futur récit. A son retour, Anton Tchékov mit trois ans à rassembler toutes ses notes dans un livre. Condamné à son tour, par la maladie, la tuberculose diagnostiquée en 1897, il meurt en 1904.

Anton Tchékhov (L'île de Sakhaline), un film de René Féret, avec Nicolas Giraud dans le rôle de Tchékhov, Lolita Chammah, Jacques Bonnafé, Robinson Stévenin et Frédéric Pierrot dans le rôle de Léon Tolstoï.