Terry Gilliam à l'honneur du 36ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 04/09/2010 à 15H37
Terry Gilliam à l'honneur du 36ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

Terry Gilliam à l'honneur du 36ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

© Culturebox

Terry Gilliam est l'invité du 19/20 du 3 septembre 2010, à l'occasion de l'ouverture du festival du film américain de Deauville. Cette 36ème édition va rendre hommage à l'acteur, dessinateur, scénariste et réalisateur britannique. En 2006, il a renoncé à la nationalité américaine. L'intégralité de l'oeuvre de l'artiste fantasque et original sera diffusée durant le festival. L'occasion de découvrir les multiples facettes de son talent et de ses excentricités.

https://videos.francetv.fr/video/NI_120447@Culture

Avant de s'intéresser au cinéma, Terry Gilliam a débuté une carrière qui s'annonçait brillante dans le monde de la presse écrite. Alors, diplômé en Sciences politiques, il s'intéresse plus au dessin. Pendant ses années à l'université, il assume la direction d'une revue littéraire et il la modifie pour aboutir à un magazine satirique "Fang" qui ressemble à la publication "Mad" d'Harvey Kurtzman. Il développera à ce moment là ses talents de dessinateur. Il abandonne ses études et part pour New-York. Il trouve un poste dans un magazine créé par Harvey Kurtzman, une annexe de "Mad" : "Help !". En l'espace de trois ans, il devient rédacteur en chef adjoint doublé d'illustrateur freelance dans diverses publications. "Help !" dépose le bilan. Terry Gilliam part pour l'Europe où il travaille avec René Goscinny sur le magazine "Pilote". De retour à Los Angeles et grâce à Joel Siegel, il est embauché dans une agence publicitaire, réalisant des affiches pour Universal Pictures. Mis à la porte de cette agence, il repart pour Londres où il dessine dans divers magazines et journaux. Peu après, le comédien John Cleese le présente à un producteur de télévision. Deux ans plus tard, l'équipe des Monty Python était formée.

A voir aussi sur Culturebox :
- La folie de L'Imaginarium du Docteur Parnassus débarquait sur les écrans en novembre 2009
- Les précédentes éditions du Festival du Cinéma Américain de Deauville
- Spamalot, la comédie musicale adaptée du délirant film Sacré Graal des Monty Python