Sylvia Kristel, la mythique "Emmanuelle", hospitalisée à Amsterdam

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 01/07/2012 à 19H30
Sylvia Kristel en 1977

Sylvia Kristel en 1977

© Archives du 7e Art / Photo12 / AFP

L'actrice néerlandaise, connue dans le monde entier pour avoir incarné l'héroïne du film érotique "Emmanuelle", a été victime d'une attaque cérébrale il y a trois semaines et a été hospitalisée à Amsterdam, a indiqué son agent

Henriette Hoogenboezem, l'agent de Sylvia Kristel, a confirmé les informations parues ce week-end dans la presse néerlandaise.

"On ne sait pas encore quelles conséquences cela aura à l'avenir", a-t-elle souligné. Sylvia Kristel, âgée de 59 ans, venait d'être soignée pour un cancer de la gorge. "Il avait disparu et, tout de suite après, elle a eu une attaque", a précisé Henriette Hoogenboezem. L'actrice devait subir un traitement contre des métastases au foie mais celui-ci a été reporté, a précisé l'agent. "On se fait plein de soucis",  a-t-elle dit.

Sylvia Kristel dans "Emmanuelle" (1973)

Sylvia Kristel dans "Emmanuelle" (1973)

© Kobal / The Picture Desk / AFP
Après la gloire, un parcours marqué par les épreuves
Née le 28 septembre 1952 à Utrecht (Pays-Bas), la future star du cinéma érotique des années 1970 et 1980, dotée d'un quotient intellectuel de 165 (selon Wikipedia), polyglotte, a démarré sa carrière comme secrétaire, puis mannequin, avant de remporter le concours Miss TV Europe en 1973.

Après quelques petits rôles, le film érotique français "Emmanuelle" (réalisation Just Jaeckin, d'après le roman d'Emmanuelle Arsan) remporte un immense succès en 1974 et assure une notoriété internationale à Sylvia Kristel. Le film de Just Jaeckin, adapté du roman d'Emmanuelle Arsan, racontait les aventures sexuelles d'une jeune femme en Asie. Il est resté treize ans à l'affiche à Paris, sur les Champs-Elysées.

Sylvia Kristel reprendra d'ailleurs son personnage dans trois autres films. Puis elle jouera dans une adaptation de "L'amant de Lady Chatterley" (toujours signée Just Jaeckin) en 1981, puis dans un film inspiré de la vie de l'espionne Mata Hari (1876-1917) en 1985. Elle apparaîtra également dans des films auprès de Michel Piccoli et Alain Delon, et de nombreux téléfilms.

Les années suivantes seront plus douloureuses pour Sylvia Kristel. Elles seront marquées par des démêlées dans sa vie sentimentale (elle a notamment été escroquée par son deuxième mari) et des problèmes avec la drogue et l'alcool. Devenue peintre, remportant un certain succès, Sylvia Kristel a perdu son compagnon en 2004 et a été traitée pour plusieurs cancers au cours des années 2000.


La bande-annonce internationale du film "Emmanuelle 2" (Francis Giacobetti, 1975)