Première victoire en Amazonie pour Raoni, Sting et James Cameron

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 16/08/2012 à 11H36
Sting et le chef indien Raoni lors d'une conférence de presse commune à Sao Paulo

Sting et le chef indien Raoni lors d'une conférence de presse commune à Sao Paulo

© WLADIMIR DE SOUZA / AFP

Un tribunal brésilien vient d’ordonner l’arrêt des travaux du barrage géant de Belo Monte. Motif : les indiens de la région n’avaient pas été consultés. Une victoire pour le chanteur britannique et le réalisateur d'Avatar James Cameron qui avaient fait campagne contre ce projet titanesque, aux côtés du chef indien brésilien Raoni, figure de proue de la culture indigène.

Ce barrage situé en plein coeur de l'Amazonie, sur le fleuve Xingu est le troisième plus grand ouvrage hydraulique de la planète. Sa construction (débutée il y a quelques mois) doit entraîner l'inondation de plus de 500 Km2 de terres, mettant en péril la biodiversité et par conséquent le mode de vie les populations indiennes locales. Des indiens qui devront être auditionnés par les parlementaires avant une éventuelle reprise des travaux.

Reportage de D. Ollieric et M. Tornier de France 2 avec l'interview de James Cameron :

https://videos.francetv.fr/video/NI_131791@Culture

 

Les opposants parlent d'une "décision historique pour le pays". A commencer par le chef indien Raoni, qui avait plaidé pour l'arrêt de la construction du barrage lors de la conférence sur le développement durable de l'ONU Rio+20 en juin dernier.

Le chef indien Raoni se bat depuis des années contre le barrage de Belo Monte

Le chef indien Raoni se bat depuis des années contre le barrage de Belo Monte

© CHRISTOPHE SIMON / AFP

 

Déforestation, expropriations, déplacements de populations, assèchement des cours d'eau...Les critiques pleuvent depuis des années. Outre Sting et James Cameron, les indigènes ont reçu de nombreux soutiens d'artistes à travers le monde. En France, Cali, Bernard Lavilliers, Marion Cotillard ou Vincent Cassel se sont eux aussi mobilisés pour préserver l'Amazonie, considérée comme le poumon de la terre.   

Raoni a d'ailleurs lancé une pétition internationale sur son site . 

Le site officiel de Raoni