La maison de Depardieu à Trouville : un premier recours rejeté

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/02/2013 à 17H34, publié le 14/02/2013 à 17H30
Le chantier de la villa de Gérard Depardieu sur la colline de Trouville-sur-Mer

Le chantier de la villa de Gérard Depardieu sur la colline de Trouville-sur-Mer

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/ VIRGINIE ENEE

Une maison en construction sur un terrain appartenant à l'acteur Gérard Depardieu est au coeur d'une polémique à Trouville-sur-Mer (Calvados). Les défenseurs de l'environnement s'y opposent. Jeudi, un référé a été jugé irrecevable mais une tentative de recours sur le fond reste à examiner par la justice.

Le tribunal a estimé que le référé de suspension de travaux sur cette parcelle était irrecevable car déposé hors délais et il se prononcera dans les mois qui viennent sur la recevabilité d'un autre recours, sur le fond, demandant l'annulation du permis de construire.

Ces recours avaient été déposés le 7 février par l'association les Amis de Trouville et par Michel Vincent, "un résident dans les environs" de la propriété, a indiqué l'avocat des requérants, Me Didier Fragassi. L'association les Amis de Trouville revendique 740 membres dans cette commune, précise son président Henri Luquet, un ancien dirigeant d'une filiale du groupe Bolloré.
Pour Me Fragassi, "on est sur une zone qui n'est pas constructible sauf à s'adosser à l'existant, mais il s'appuie sur un petit muret qui est en ruine. Un muret n'a jamais constitué au sens de la jurisprudence une bâtisse existante".  Selon lui, "une partie de la colline" où se trouve le terrain "a été détruite" par ces travaux démarrés, selon lui, en octobre 2012, avec un permis de construire délivré en juin 2011.

Le maire UMP de Trouville Christian Cardon reconnaît, lui, que "le chantier est provisoirement spectaculaire" mais il a assuré que "le résultat final devrait être excellent". "La maison a un seul étage et une toiture en terrasse végétalisée de façon à se confondre quand elle sera terminée avec le reste de la colline", a ajouté l'élu qui est aussi conseiller maître à la Cour des comptes, rejetant l'idée d'une destruction de la colline.

"On a été bernés !"

Le permis a été accordé après consultation des services départementaux spécialisés et l'architecte s'est bien appuyé sur un bâti existant et non sur un simple muret, assure M. Cardon, soulignant que les Amis de Trouville avaient donné un avis favorable à ce projet lorsqu'ils ont été consultés.  "On a été bernés", a estimé Henri Luquet le président de l'association estimant que les travaux n'étaient pas conforme à ce qui était prévu. "Ca fait trois-quatre mois qu'on va à la mairie en disant +faut arrêter ça+. On a fini par s'énerver et profiter de la vague d'intérêt que suscitait Depardieu avec ses esclandres et ses prises de positions".

Gérard Depardieu a acheté récemment une propriété à Néchin, un village belge proche de la frontière française, en expliquant clairement qu'il quittait la France pour des raisons fiscales. Devant le tollé provoqué en France par son départ, le président russe Vladimir Poutine lui a offert un passeport russe, qu'il a accepté. L'acteur est en outre convoqué le 5 avril devant un tribunal à Paris pour conduite en état d'ivresse à scooter après avoir par deux fois ignoré de précédentes convocations.