Agnès Varda reçoit un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, à Los Angeles

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/11/2017 à 17H56, publié le 07/09/2017 à 16H48
Agnès Varda reçoit un Oscar d'honneur le 11 novembre 2017

Agnès Varda reçoit un Oscar d'honneur le 11 novembre 2017

© KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La réalisatrice française Agnès Varda (89 ans) a reçu le 11 novembre un Oscar d'honneur pour l'ensemble de son oeuvre à l'occasion de la cérémonie des Governors Awards, qui s'est tenue à Los Angeles.

La réalisatrice française, l'une des dernières représentantes de la Nouvelle Vague et compagne du réalisateur Jacques Demy pendant trente ans, avait répondu aux questions de l'AFP à Los Angeles à l'occasion de la sortie américaine de "Visages, villages", à la mi octobre 2017. 
Agnès Varda déclarait alors : J'ai jamais eu beaucoup d'argent pour faire des grands films. Avec des petits moyens, j'ai essayé de faire de petits films. Ils ont quand même eu assez de répercussions pour ne pas être oubliés, c'est déjà beau mais je n'ai pas de prétention. Je fais des films que les gens aiment mais qui ne gagnent pas d'argent. Je m'étonne donc d'avoir l'honneur d'un Oscar d'honneur car je pensais que les Oscars allaient plutôt vers ceux qui réussissaient. On a fait au mieux mais je préfèrerais être un peu plus à l'aise, chaque film a été un combat, même avec ma soi-disant célébrité, à chaque film on a du mal à trouver l'argent.

Une réalisatrice passionnée par les expériences

C'est une consécration honorifique ultime pour la réalisatrice Agnès Varda. La seule représentante féminine de la Nouvelle vague a déjà reçu un César d'honneur en 2001 et une Palme d'Or d'honneur à Cannes en 2015.

Autodidacte du cinéma, Agnès Varda a exploré de nombreuses facettes du septième art et multiplié les expériences tout au long de sa carrière. Ses films ont souvent été engagés, qu'il s'agisse de documentaires politiques ("Les Glaneurs et la Glaneuse") ou d'oeuvres consacrées aux personnes modestes et aux marginaux ("Sans toit ni loi"). Son film le plus connu, "Cléo de 5 à 7", a inspiré de nombreux jeunes réalisateurs.

L'Oscar d'honneur rend hommage "aux contributions exceptionnelles au monde du cinéma ou pour des services rendus à l'Académie" qui décerne les Oscars, avait indiqué celle-ci en septembre 2017.