Georges Lautner : dernier hommage parisien de ses amis du cinéma

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/12/2013 à 15H50, publié le 05/12/2013 à 15H05
Alain Delon et Mireille Darc arrivent à l'hommage parisien pour Georges Lautner, le 5 décembre 2013.

Alain Delon et Mireille Darc arrivent à l'hommage parisien pour Georges Lautner, le 5 décembre 2013.

© Bertrand Guay / AFP

De nombreuses personnalités du cinéma, dont Alain Delon et Mireille Darc, acteurs fétiches du cinéaste arrivés main dans la main, se sont rassemblées jeudi matin en l'Eglise Saint-Roch à Paris pour rendre un dernier hommage au réalisateur Georges Lautner, décédé le 22 novembre à 87 ans.

Une ultime cérémonie organisée par Mireille Darc
La cérémonie, pour laquelle Mireille Darc "a beaucoup oeuvré", comme l'a  précisé le prêtre de l'église, avait été organisée pour les amis et admirateurs de Lautner qui n'avaient pu se rendre aux obsèques du cinéaste à Nice le 30 novembre.
Une cérémonie "très émouvante et belle, comme l'a voulue Mireille", a affirmé Alain Delon en quittant l'église.
Mireille Darc et Alain Delon, deux des acteurs fétiches du cinéaste, ont lu des textes liturgiques, dont un extrait du Livre de la Sagesse, tandis 
qu'étaient projetées des images de Lautner et de ses amis. 

Reportage: C.Airaud, E.Delagneau, L.Ledu, M.Violet

https://videos.francetv.fr/video/NI_140519@Culture

Parmi les 150 personnes présentes jeudi figuraient les comédiens Jean-Pierre  Kalfon, Patrick Chesnais, François-Eric Gendron, les réalisateurs Bertrand Blier, Etienne Chatillez, Thomas Gilou, ainsi que plusieurs membres de la famille du réalisateur, dont sa fille Alice.


A Nice, pour les funérailles officielles du 30 novembre, les derniers représentants de la "bande à Lautner" étaient présents, et notamment Jean-Paul Belmondo, Aldo Maccione et le cascadeur Rémy Julienne.
 
"On ne pleure pas, on va boire un verre"
"C'était l'un des grands réalisateurs populaires (...) un homme solaire, de la Méditerranée, qui avait toujours envie de rire", a commenté Bertrand Blier. 
Pour Etienne Chatillez, Georges Lautner était "fédérateur de l'esprit d'Audiard", un homme "généreux, qui ne se prenait pas au sérieux".

Durant la cérémonie, le prêtre a rappelé la volonté du "père" des Tontons  flingueurs: "On ne pleure pas, on ne pleure pas... On va boire un verre".
Le 30 novembre à Nice, la cérémonie s'était terminée selon les dernières  volontés du défunt par un "Happy days" d'Aretha Franklin repris en coeur dans les rues du Vieux-Nice par la foule qui l'accompagnait sous la pluie vers sa dernière demeure. 
 
Le cinéaste a été enterré en toute intimité dans un caveau familial du  cimetière du Château, qui surplombe le Vieux-Nice, aux côtés de sa mère,  l'actrice Renée Saint-Cyr, et de son épouse Caroline avec qui il eut deux enfants.