George Clooney, le célibataire le plus convoité de la planète, a dit oui

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/09/2014 à 15H58, publié le 28/09/2014 à 14H43
George et Amal Clooney, le 28 septembre, en sortant de l'Hôtel Amal.

George et Amal Clooney, le 28 septembre, en sortant de l'Hôtel Amal.

© ANDREAS SOLARO / AFP

Le baiser était romantique, le gâteau divin et les mariés ont dansé jusqu'à 3 heures du matin : George Clooney et Amal Alamuddin se sont dit "oui" samedi à Venise lors d'une cérémonie informelle. Le mariage civil est prévu lundi dans la cité des Doges.

Ils se sont dit oui samedi soir dans un somptueux palais de la cité des Doges. Selon une source proche des festivités, des sifflets et des vivats ont résonné parmi les invités quand l'acteur aux yeux de velours a pris dans ses bras la toute nouvelle Mme Clooney pour l'embrasser. Et la main du nouveau marié tremblait tellement au moment de couper le gâteau de mariage qu'il a réalisé une bien piètre performance, selon la même source.

Reportage France 2 : R.Bernard, G.Calderara

https://videos.francetv.fr/video/NI_152231@Culture

Acteur reconnu doté d'un certain sens de l'autodérision, George Clooney s'est lancé avec succès dans la réalisation et la production. Parallèlement, il s'est distingué par son engagement politique et humanitaire, en particulier pour le Darfour. Il avait déjà été marié avec l'actrice Talia Balsam entre 1989 et 1993, quand il enchaînait encore les petits rôles, juste avant que son succès dans la série "Urgences" ne le propulse au rang de sex-symbol international.
George Clooney, le 27 septembre, avant d'entrer à l'hôtel Aman où se déroulait la cérémonie de mariage avec Amal Alamuddin.

George Clooney, le 27 septembre, avant d'entrer à l'hôtel Aman où se déroulait la cérémonie de mariage avec Amal Alamuddin.

© Andrew Medichini/AP/SIPA
Juriste internationale aux longues boucles brunes, Amal Alamuddin a travaillé à la Cour Internationale de Justice en 2004 et compte parmi ses clients l'ex-Premier ministre ukrainien Ioulia Timochenko ou encore Julian Assange, le fondateur de Wikileaks.

Matt Damon, Bill Murray, Cindy Crawford et les autres

Selon la source proche des festivités, Amal était rayonnante dans une robe dessinée par Oscar de la Renta. Le fringant quinquagénaire américain avait l'air radieux samedi en fin d'après-midi quand il a traversé le Grand Canal, suivi par une vingtaine d'embarcations de paparazzi, pour se rendre à l'hôtel Aman, un établissement sept étoiles. L'acteur Matt Damon, le chanteur Bono, l'ex-mannequin Cindy Crawford et son mari Rande Gerber, grand ami de Clooney, l'acteur Bill Murray, la papesse de la  mode Anna Wintour, étaient arrivés avant lui en compagnie de dizaines d'autres invités qui ont offert à la foule le spectacle de somptueuses robes signées Versace, Gucci ou Prada.

George Clooney, qui avait donné dans l'après-midi une bouteille de sa tequila à des paparazzi devant son hôtel, a aussi visiblement invité au mariage son chauffeur de taxi vénitien, Alessandro Greco, arrivé en smoking.
George Cloonet se rendant à la cérémonie de son mariage avec Amal Alamuddin.

George Cloonet se rendant à la cérémonie de son mariage avec Amal Alamuddin.

© ANDREAS SOLARO / AFP
Après la cérémonie informelle, le dîner dans la bibliothèque de l'hôtel, un palais du XVIe siècle, a été somptueux, avec notamment un risotto au citron et au homard et du bar. La soirée s'est poursuivie sur la piste de danse, où selon la source proche des festivités les invités ont dansé jusqu'aux petites heures du matin, sur des rythmes de Blondie, des Jackson Five et de Daft Punk.

Pont des Soupirs 

Dimanche, George Clooney et Amal Alamuddin, guettés par des foules d'admirateurs, ont quitté, à bord du bateau "Amore" le superbe palais où ils avaient passé la nuit et ont rejoint l'hôtel Cipriani pour un déjeuner avec leurs proches. Les paparazzi les accompagnaient, sur une bonne vingtaine d'embarcations.
A la sortie de l'Hôtel Amal, le 28 septembre.

A la sortie de l'Hôtel Amal, le 28 septembre.

© Luca Bruno/AP/SIPA
Les tourtereaux avaient déjà régalé les fans et les photographes à leur arrivée vendredi à Venise, en traversant ensemble le Grand Canal.

Au Liban, le pays où Amal est née avant que sa famille ne s'installe en Grande-Bretagne lorsqu'elle avait trois ans, beaucoup se réjouissaient dimanche d'une rare bonne nouvelle, dans un pays miné par la crise en Syrie.
 
"Grâce à Dieu,  Clooney est devenu le gendre du Liban", ont écrit plusieurs internautes. "C'est une très bonne nouvelle au milieu des mauvaises nouvelles qui nous entourent", a déclaré le père de la mariée.