George Clooney enterre sa vie de garçon à Venise

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/09/2014 à 15H36, publié le 27/09/2014 à 11H04
Clooney et Amal arrivent à Venise à bord du bateau-taxi "Amore" pour se marier

Clooney et Amal arrivent à Venise à bord du bateau-taxi "Amore" pour se marier

© Luigi Costantini/AP/SIPA

George Clooney et sa fiancée, l'avocate britannique d'origine libanaise Amal Alamuddin, sont arrivés vendredi à bord d'un bateau-taxi baptisé "Amore" à Venise, où ils vont fêter le mariage le plus romantique et le plus people de l'automne.

Les deux tourtereaux ont traversé le Grand Canal peu avant 15h00 (13h00 GMT) et ont débarqué à l'hôtel Cipriani, établissement fréquenté par la jet-set, en compagnie de l'ancien mannequin Cindy Crawford et de son mari Rande Gerber. Ils se sont accordé quelques heures de repos avant les longues agapes des prochains jours.

Clooney a enterré sa vie de garçon

Leur chemin devait se séparer, mais pour quelques heures seulement. Clooney devait enterrer sa vie de garçon lors d'un dîner en petit comité, préparé par le chef Riccardo de Prà, dans ce palace situé sur l'île de la Giudecca, selon les dernières informations insistantes.

De son côté, dans l'hôtel sept étoiles Aman sur le Grand Canal, à l'intérieur d'un palais vieux de quatre siècles, le Palais Padadopoli, Amal devait fêter sa dernière soirée de liberté avec quelques proches. Rien n'a été annoncé, mais cela n'a pas empêché Venise de se laisser griser par l'événement qui devrait attirer une nuée de stars et de paparazzi.

L'acteur, réalisateur et producteur américain aux tempes argentées, longtemps l'un des célibataires les plus convoités de la planète, doit épouser à 53 ans, Amal Alamuddin, âgée de 36 ans. Vendredi matin, les premiers invités ont débarqué à l'aéroport de Venise, parmi lesquels les acteurs américains Matt Damon, Miguel Ferrer (cousin du futur marié), Ellen Barkin et Richard Kind ("Spin City"). Considéré comme l'un des amis les plus proches de George Clooney, ce dernier s'est exclamé, devant la foule des journalistes: "ah si j'avais su que vous étiez là, je me serais maquillé et coiffé!".

"Les filles sont toutes affolées"

Clooney a été aperçu plus tard aidant son père Nick Clooney à monter sur un vaporetto. Les responsables interrogés par l'AFP n'ont pas voulu confirmer la date de la cérémonie mais tout le monde à Venise parie sur lundi, et se prépare de toutes façons à un week-end de célébrations intenses. "Le nom de Clooney est sur les lèvres de tout le monde ici. Les filles en particulier sont toutes affolées", raconte Bruno Bartolini, chauffeur de bateau-taxi, assurant que la fête sera "fantastique".

Celui que le magazine People a déjà élu "Homme le plus sexy du monde" avait annoncé en avril ses fiançailles avec Amal Alamuddin, née au Liban et arrivée enfant au Royaume-Uni avec sa famille.

Juriste internationale formée notamment à Oxford, cette jeune femme aux longues boucles brunes et à la silhouette de mannequin a travaillé à la Cour Internationale de Justice en 2004. Elle compte parmi ses clients l'ex-Premier ministre ukrainien Ioulia Timochenko ou Julian Assange, le fondateur de Wikileaks. Parmi les invités attendus : les jeunes mariés Brad Pitt et Angelina Jolie, Sandra Bullock, le chanteur Bono, venu de Dublin...

Le reportage sur France 2 de Renaud Bernard :

https://videos.francetv.fr/video/NI_152231@Culture

Un point de vue sur le monde 

Passé derrière la caméra depuis "Confessions d'un homme dangereux" (2002), il a réalisé six films dont "Good night and good luck" (2005) et annoncé début septembre un nouveau projet, "Hack Attack", sur le scandale des écoutes au Royaume-uni. Un thème auquel il est sensible de par son père le journaliste Nick Clooney, et en tant que cible régulière de la presse à scandales.

Sa carrière a déjà été récompensée par l'Oscar du meilleur second rôle en 2006 pour "Syriana", et par un autre, partagé avec Ben Affleck, pour la production de "Argo" (2012), en plus de nombreuses nominations. "Il fait mieux la star de cinéma que tout autre", a dit de lui Tony Gilroy, qui l'avait dirigé en 2007 dans "Michael Clayton". "Sa façon de jouer, de diriger, son charisme, sa volonté d'exprimer un point de vue sur le monde sans être moralisateur (...). Il m'épate constamment", avait-il ajouté.

Alliance du glamour et de l'engagement

George Clooney se distingue aussi des autres acteurs "A-List" de Hollywood par ses engagements politiques (le président Barack Obama a déjà tenu des soirées de levées de fonds chez lui) et humanitaires, notamment contre les génocides, celui du Darfour en particulier.

En 2012, il n'a pas hésité à se faire arrêter en manifestant devant l'ambassade du Soudan. "Notre boulot en ce moment est d'attirer l'attention. Un des moyens apparemment était de se faire arrêter", avait-il expliqué devant les caméras. Il a aussi co-produit un téléthon qui a permis de lever 66 millions de dollars après le tremblement de terre de 2010 en Haïti. C'est cette alliance de glamour et d'engagement pour de grandes causes qui fait l'aura des plus grandes stars mondiales du moment, comme Leonardo di Caprio (environnement) ou Angelina Jolie et Brad Pitt (génocides, crimes de guerre, protection de l'enfance).

Le futur ex-célibataire le plus convoité d'Hollywood avait convolé une première fois avec l'actrice Talia Balsam, qui joue notamment dans la série "Mad Men", entre 1989 et 1993. Il a ensuite enchaîné les conquêtes, notamment la Française Céline Balitran à la fin des années 90 ou l'actrice italienne Elisabetta Canalis. C'est la sculpturale Amal Alamuddin, aux longues boucles brunes, à la silhouette de mannequin et au CV impressionnant de super-avocate des droits de l'homme qui a finalement conquis son coeur.