Depardieu se laissera-t-il tenter par un CDD en Sibérie ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/01/2013 à 15H54, publié le 09/01/2013 à 15H53
Gérard Depardieu lors du tournage du téléfilm "Raspoutine"

Gérard Depardieu lors du tournage du téléfilm "Raspoutine"

© Oleg Kuteinikov

Les velleités de Depardieu d'aller s'exiler en Russie n'ont pas échappé aux Sibériens. Un théâtre de Tioumen, ville sibérienne située à 2.150 km de Moscou, a proposé mercredi à l'acteur français, qui possède depuis peu un passeport russe, de rejoindre sa troupe pour 400 euros par mois.

Dans un communiqué publié sur son site internet, le théâtre "invite le  citoyen russe et grand acteur français Gérard Depardieu à rejoindre sa troupe à  partir de mars pour un contrat à durée déterminée" à 16.000 roubles par mois  (400 euros), plus les primes

Le théâtre ne précise pas la durée du CDD mais propose aussi de prendre en  charge le loyer de l'acteur pour un appartement à Tioumen, ville de 600.000  habitants, au centre d'une région riche en pétrole et en gaz.

La Mordovie opiniâtre
De son côté, la république de Mordovie (qui dépend de la fédération de Russie) a proposé mercredi à Gérard Depardieu d'être l'ambassadeur de cette région auprès de la Fédération  internationale de football (Fifa) à l'occasion du Mondial-2018 qui sera organisé par la Russie.
Après avoir reçu son passeport russe lors d'une rencontre le week-end  dernier sur les bords de la mer Noire avec le président russe Vladimir Poutine,  Gérard Depardieu avait été accueilli comme un héros lundi au cours d'une visite à Saransk (640 km à l'est de Moscou), capitale de la Mordovie et l'une des  villes retenues pour accueillir des matches du Mondial-2018.

"Il a pris en photo des sites en construction pour la Coupe du monde de  football, afin de montrer à Joseph Blatter (président de la Fifa, ndlr) comment  Saransk se prépare pour le Mondial", a déclaré un responsable du gouvernement  de Mordovie à l'agence Ria Novosti.

Le gouverneur de cette région moins connue pour ses attraits touristiques que pour la vingtaine de camps de prisonniers qu'elle abrite aujourd'hui avait  proposé à Gérard Depardieu un terrain pour se faire construire une maison et le  poste de ministre de la Culture de Mordovie, offre déclinée par l'acteur.
Tout le monde veut sa part de la star Depardieu
Par ailleurs, une commune de la région de Krasnodar (sud) a elle aussi  proposé à Depardieu de venir s'y installer, vantant ses attraits culturels et  son climat doux, selon l'agence Itar-Tass. Les producteurs de vins de Russie seraient eux aussi ravis de voir l'acteur  français à leurs côtés, indique l'agence Ria Novosti.

Très célèbre en Russie, Gérard Depardieu apparaît régulièrement dans diverses publicités, notamment pour la banque Sovietski et pour une marque de ketchup.