Alcool au volant : Guillaume Canet va réaliser un court-métrage

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/03/2013 à 10H39, publié le 08/03/2013 à 09H56
Guillaume Canet durant l'enregistrement de l'émission "Vivement dimanche" le 6 mars 2013

Guillaume Canet durant l'enregistrement de l'émission "Vivement dimanche" le 6 mars 2013

© Benaroch / Sipa

L'acteur et réalisateur Guillaume Canet va bientôt réaliser un court-métrage sur les dangers de l'alcool au volant, en collaboration avec l'association Ferdinand du comédien Patrick Chesnais (prénom du fils de ce dernier, disparu dans un accident la route) et la Fondation Vinci Autoroutes, ont indiqué les intéressés.

"C'est une cause très importante", que Guillaume Canet a embrassée par "conviction" pour "pousser les gens à un peu plus de responsabilité", a-t-il expliqué à l'AFP. "C'est quand ça vous tombe dessus qu'on s'en rend compte. Quand on roule bourré, on sait qu'on a un pourcentage de chances très élevé de se planter. C'est la roulette russe."

L'alcool est responsable d'un accident mortel sur trois sur les routes françaises.
L'un des clips de prévention contre l'alcool au volant que Patrick Chesnais a réalisés (2010)
Une collaboration avec Patrick Chesnais, impliqué personnellement dans ce combat
Le court-métrage sera tourné la semaine prochaine. Guillaume Canet, 39 ans, en parlera dimanche dans l'émission "Vivement dimanche" sur France 2, où interviendra également un de ses amis, l'acteur Patrick Chesnais, qui a perdu son fils Ferdinand, âgé de 19 ans, en 2006 dans un accident de la route lié à l'alcool. Il a créé en 2007 l'association Ferdinand, pour laquelle il a depuis réalisé huit courts-métrages sur les dangers de l'alcool au volant, essentiellement adressés aux jeunes.

"C'est une petite pierre à l'édifice que j'essaie de rendre plus volumineux, plus visible", a confié Patrick Chesnais à l'AFP. Il estime que l'action du gouvernement en matière de sécurité routière "va plutôt dans le bon sens, les chiffres sont là : il y a moins de blessés et de tués." Mais "ce que je regrette, c'est qu'il n'y ait pas plus de spots, de clips sur le sujet. (...) Je crois vraiment au pouvoir de l'image et je trouve qu'on n'en voit pas assez, des clips qui avertissent, sensibilisent et choquent."
Clip de présentation de l'association Ferdinand (2010)
C'est Patrick Chesnais et la Fondation Vinci Autoroutes qui ont "demandé à de grandes signatures du cinéma français", dont Guillaume Canet, mais aussi les acteurs-réalisateurs Olivier Nakache et Maïwenn, de réaliser des courts-métrages pour cette cause. "Il faut que les films soient bons et réussis, c'est pour ça qu'on a fait appel à eux", a souligné Patrick Chesnais.

Les courts-métrages seront diffusés sur le site "Roulons autrement.com", créé par la fondation qui finance également les films. La plateforme rassemble des vidéos sur la sécurité routière collectées à travers le monde entier, ainsi que des petits textes explicatifs sur la réglementation, des chiffres, des schémas, etc, et permet aux internautes d'échanger sur les sujets traités via Twitter et Facebook.