Interview. Vanessa Paradis : "Chien est un film extrêmement puissant dans sa sagesse"

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/03/2018 à 16H34, publié le 11/03/2018 à 16H27
Vanessa Paradis sur le plateau de France 3 pour son film "Chien"

Vanessa Paradis sur le plateau de France 3 pour son film "Chien"

© France 3 / Culturebox

Vanessa Paradis est de retour au cinéma dans le film "Chien", réalisé par Samuel Benchetrit. Une histoire farfelue et sociale qu'elle partage avec Vincent Macaigne. A voir en salles ce mercredi 14 mars.

"Chien", c'est l'histoire d'un homme (Vincent Macaigne) qui perd sa femme (Vanessa Paradis), son logement et son travail... bref, un homme maltraité par la vie. Il devient peu à peu étranger au monde qui l’entoure, jusqu’à ce que le patron d’une animalerie (Bouli Lanners) le recueille.

Samuel Benchetrit ("Janis et John", "J'ai toujours rêvé d'être un gangster", "Asphalte") signe ici son sixième film adapté de son roman éponyme.

Invitée sur le plateau du Grand Soir 3, Vanessa Paradis raconte cette nouvelle aventure à la fois burlesque, dérangeante, terrifiante et tellement humaine. 

Un chien comme élément déclencheur

Dans ce nouveau film de Samuel Benchetrit, Vanessa Paradis joue le rôle de la femme de Vincent Macaigne, qui interprète un homme qui se dirige vers une vie de soumission. "C'est malgré lui", tranche la chanteuse et actrice. "Il se retrouve face aux personnes les plus importantes de sa vie et qui sont, eux, en pleine révolution. Cela se fait en douceur, mais ça reste surtout des situations très brutales", poursuit-elle. La chanteuse-comédienne souligne à cet égard la grande performance de son partenaire, Vincent Macaigne. "C'est l'un des plus grands acteurs que je connaisse".
Le comédien Vincent Macaigne

Le comédien Vincent Macaigne

© Paradis Films

L'histoire d'un nouveau super-héros

"On a tendance à dire qu'il subit les autres, mais moi je trouve qu'il les porte", explique Vanessa Paradis au sujet du héros du film, qui finit par s'identifier à un chien et le sauver. À partir de ce moment-là, "c'est un nouveau super-héros" qui apparaît d'après l'actrice. Avant de glisser : "C'est beaucoup plus difficile d'être généreux que d'être égoïste. De penser aux autres avant de penser à soi".
Vanessa Paradis et Vincent Macaigne "Chien" © O VOETS - UMEDIA - SINGLE MAN PRODUCTIONS

Entre le conte et le récit social

Tourné en Belgique, près de Bruxelles, le décor un peu fantomatique est très graphique et épuré. Des lignes et des couleurs, des ambiances sonores qui marquent la signature de Samuel Bechetrit. "Ce film qui parle de notre société est esthétiquement sublime et aussi très drôle", affirme la comédienne.