"Une saison en France" : Sandrine Bonnaire aux côtés des demandeurs d'asile

Par @Culturebox
Mis à jour le 31/01/2018 à 16H21, publié le 31/01/2018 à 16H06
Les personnages d'une saison en France 

Les personnages d'une saison en France 

© Copyright Franck Verdier – Pili Films

Un père et ses deux enfants quittent leur pays en guerre et trouvent refuge en France. C'est l'histoire du film du réalisateur tchadien Mahamat-Saleh Haroun, "Une saison en France", à l'affiche ce mercredi. Sandrine Bonnaire joue le rôle de Carole, une femme sensible au courage de ce demandeur d'asile Centrafricain vivant dans un équilibre précaire.

Fuyant leur pays en guerre, un enseignant et ses deux enfants débarquent à Paris. En attendant d'obtenir le statut de réfugié, le quotidien s'organise cahin-caha. Le jour où Abbas reçoit une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français), le cauchemar commence. Dans ce film, le cinéste Mahamat Saleh Haroun évoque le sort de ces milliers de demandeurs d'asile vivant dans la clandestinité en France, parfois pendant des années. Un thème délicat déjà abordé notament dans "Samba" avec Charlotte Gainsbourg et Omar Sy.

Le réalisateur tchadien s'est ici volontairement attaché à un réfugié de Centreafrique, un pays beaucoup moins médiatisé que la Syrie. C'est le comédien Eriq Ebouaney, d'origine camerounaise qui joue Abbas. Pour être au plus près de son personnage, il s'est plongé dans des récits de gens ayant vécu des situations similiaires comme "Journal d'un réfugié politique" du Tchadien Ahmat Zeidane Bichara. 

En discutant avec des demandeurs d'asile, je m'aperçevais que ce qu'on montrait était en deçà de la réalité

Eriq Ebouney 
Et dans le rôle de la femme sensible au courage de cet homme, prête à prendre tous les risques, la lumineuse Sandrine Bonnaire. La comédienne se sent d'ailleurs très proche de son personnage plein d'humanité. 
 
Reportage : Nathalie Hayter - Laure Bignalet 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1175695@Culture

C'est un fait divers tragique qui a inspiré Mahamat Saleh Haroun. En 2014, un migrant s'est immolé par le feu à Montreuil dans le hall d'accueil de la Cour nationale du droit d'asile suite au rejet de sa demande. Faute d'autorisation d'y tourner, la Cour a dû être reconstituée de façon assez fidèle pour les besoins du tournage.

Une triste réalité 

En 2017, plus de 100 000 migrants ont demandé l'asile en France. Combien sont régularisés ? Seul un gros tiers des demandeurs ont accédé au statut de réfugiés selon les chiffres dévoilés par le ministre de l'intérieur en janvier 2018. L'an dernier, la France a expulsé 26 000 personnes. 
La bande-annonce du film en salle ce mercredi "Une saison en France"

Une saison en France 
Drame 
Sortie le 31 janvier 2018 (1h40)
De Mahamat-Saleh Haroun 
Avec Eriq Ebouaney, Sandrine Bonnaire, Aalayna