Tous les films de la semaine en bandes annonces

Par @Culturebox
Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Mis à jour le 16/01/2013 à 08H43, publié le 15/01/2013 à 10H51
Jamie Foxx dans "Django Unchained" de Quentin Tarantino

Jamie Foxx dans "Django Unchained" de Quentin Tarantino

© Sony Pictures Releasing France

Dix nouveaux films cette semaine, bien en-dessous de la moyenne, mais l'un d'eux est de choix : le nouveau Quentin Tarantino : "Django Unchained", avec un casting flamboyant pour une revisite du western spaghetti : Jamie Foxx, Leonardo DiCaprio, Christoph Waltz et Samuel J. Jackson. Beau duo également dans "Alceste à bicyclette", avec Fabrice Luchini et Lambert Wilson.

Amos Gitaï s'offre, lui, un documentaire sur son père architecte, après être passé par le Bauhaus, pour appliquer au Moyen Orient les concepts modernistes européens. "La Parade" est le nouveau film du réalisateur serbe Srdjan Dragojevic, très reconnu dans son pays, avec une reconnaissance internationale en pleine croissance. 

Deux comédies pour conclure : "Paulette" qui voit le retour de Bernadette Lafont dans un premier rôle et "Pauvre Richard" avec Frédéeic Diefenthal. A noter, enfin, la reprise du film d'animation Pixar, "Le Monde de Némo", mais cette fois en relief.

Django Unchained
De Quentin Tarantino (Etats-Unis), avec : Jamie Foxx, Leonardo DiCaprio, Christoph Waltz, Kerry Washington, Samuel J. Jackson, Don Johnson - 2h44 - Sortie : 16 janvier

Synopsis
Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs. Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…


On ne présente plus Quentin Tarantino, Palme d'or à Cannes en 1994 pour "Pulp Fiction" et président du jury en 2005. Fou de cinéma de genre, on pouvait s'attendre à ce qu'il revisite le western spaghetti avec "Django Unchained". Son rôle-titre renvoie expressément à une célèbre franchise italienne des années 60, avec Franco Nero dans le rôle de Django, qui fait une apparition hommage dans le film.

Alceste à bicyclette
De Philippe Le Guay (France), avec : Fabrice Luchini, Lambert Wilson, Maya Sansa, Laurie Bordesoules - 1h44 - Sortie : 16 janvier

Synopsis : Au sommet de sa carrière d’acteur, Serge Tanneur a quitté une fois pour toutes le monde du spectacle et vit reclus sur l'île de Ré. Trois ans plus tard, Gauthier Valence, un acteur de télévision adulé des foules, le rejoint pour lui proposer de jouer «Le Misanthrope» de Molière. Serge n’est-il pas devenu une pure incarnation du personnage d’Alceste ? Il propose à Gauthier de répéter la grande scène 1 de l’Acte 1, entre Philinte et Alceste. Au bout de cinq jours de répétition, il saura s’il a envie de le faire ou non.

"Alceste à Bicyclette" : bande-annonce

Réalisateur pour le cinéma et la télévision, Philippe Le Guay a déjà tourné trois avec Fabrice Luchini, qu'il a dirigé dans "L'Année Juliette", "Le Coût de la vie" et "Les Femmes du 6e étage".

Lullaby to my Father
Documentaire de Amos Gitaï ((Israël/France/Suisse), avec Jeanne Moreau, Hanna Schygulla, Amos Gitaï - 1h30 - Sortie : 16 janvier

Synopsis : Entre événements historiques et souvenirs intimes, Amos Gitaï retrace le parcours de son père Munio, né en 1909 en Silésie, en Pologne, qui, à l’âge de 18 ans, a rejoint l'école du Bauhaus à Dessau pour recevoir l'enseignement de Walter Gropius, Kandinsky et Paul Klee. En 1933, le Bauhaus est fermé par les nazis, Munio emprisonné, puis expulsé à Bâle. Il part pour la Palestine. A son arrivée à Haïfa, il entame une carrière d’architecte et il adapte les principes européens modernistes au Moyen Orient.

"Lullaby to My Father" : bande-annonce

Amos Gitaï est le plus connu et le plus prolifique des réalisateurs israéliens. Architecte de formation, comme son père, il participe en 1973 à la guerre du Kippour et en ressort traumatisé ayant frôlé la mort de près. Il devient cinéaste en 1979 et réalisera 46 films en 34 ans de carrière, comme documentariste et auteur de fictions. Quelques titres : "Yom Yom" (1998), "Kadosh sacré", "Kippour" (2000)...

Paulette
De Jérôme Enrico (France), avec : Bernadette Lafont, Carmen Maura, Dominique Lavanant, Françoise Bertin - 1h27 - Sortie : 16 janvier

Synopsis : Paulette vit seule dans une cité HLM de la banlieue parisienne. Avec sa maigre retraite, elle n’arrive plus à joindre les deux bouts. Lorsqu’un soir elle assiste à un curieux trafic en bas de son immeuble, elle décide de se lancer dans la vente de cannabis.

"Paulette" : bande-annonce

Fils du réalisateur Robert Enrico, avec "Paulette", Jérôme Enrico signe son deuxième long métrage après "L'Origine du monde". Il offre à Bernadette Lafont un de ses rares premiers rôles de ces dernières années. La comédienne, à l'impressionnante filmographie n'a jamais cessé de tourné depuis 1957.

La Parade
De Srdjan Dragojevic (Serbie/Hongrie/Croatie/Slovénie/Allemagne), avec : Nikola Kojo, Milos Samolov, Hristina Popovic - 1h55 - Sortie : 16 janvier

Synopsis : En voulant sauver son pitbull chéri et contenter sa fiancée capricieuse, Lemon, parrain des gangsters de Belgrade, se voit obligé d’assurer la sécurité de la première GayPride de Serbie. Pour l’aider dans cette mission, il part à la recherche d’anciens mercenaires. Serbes, musulmans, bosniaques, albanais du Kosovo et combattants croates se retrouvent aux côtés des militants homosexuels.

"La Parade" : bande-annonce

Prix du public au Cinémed - Festival méditerranéen de Montpelier en 2012, "La Parade" est le cinquième film du serbe Srdjan Dragojevic et le premier à connaître un lancement d'ampleur et une distribution importante en France. 

Pauvre Richard
De 
Malik Chibane (France), avec : Frédéric Diefenthal, Yacine Belhousse, Elsa, Jackie Berroyer, Delphine Théodore, Smaïn - 1h30 - Sortie : 16 janvier

Synopsis : Richard et Omar, deux amis de toujours, habitent un quartier de banlieue où ils vivent de la vente de boissons chaudes sur le marché. Tout le monde se connaît ici. Entre voisins, on n’hésite pas à se rendre service, à se faire crédit, formant ainsi une charmante communauté. Tout le quartier est bouleversé lorsqu’Omar devient l’unique gagnant de la Loterie Internationale. Ce dernier prend peur et opte pour l’anonymat ; seul son père est au courant. C’est le début des ennuis…

"Pauvre Richard" : bande-annonce

Réalisateur pour la télévision et le cinéma, Malik Chibane signe son quatrième long métrage avec "Pauvre Richard", avec une prédilection pour la comédie sociale. Il avait déjà réuni Frédéric Diefenthal et Jackie Berroyer, au côté d'Anémone, dans "Voisins, voisines". 

 
Ultimo Elvis
De Armando Bo (Argentine), avec : John McInerny, Griselda Siciliani - 1h32 - Sortie : 16 janvier

Synopsis : A Buenos Aires, Carlos Gutiérrez est Elvis, à l'usine comme sur scène où il officie pour une agence de sosies. Plus qu'une passion, Elvis est pour lui un mode de vie. Voilà qu'un accident l'oblige à endosser un nouveau rôle, celui de père, quand sa fille, Lisa Marie, a besoin de lui…
"Ultimo Elvis" : bande-annonce

Scénariste, producteur, acteur et réalisateur, Armando Bo a commencé sa carrière en 1955. Il signe six films entre 1958 et 1979, puis s'arrête de tourner. Il a notamment co-écrit depuis le scénario de "Biutiful" avec Alejandro González Inárritu ("Babel") qui a réalisé le film.

L'Homme qui viendra
De 
Giorgio Diritti (Italie), avec : Maya Sansa, Alba Rohrwacher, Eleonora Mazzoni - 1h55 - Sortie : 16 janvier

Synopsis : Pendant l’hiver 1943, Martina, 8 ans, est la fille unique d’une famille de paysans italiens.Plusieurs années auparavant, elle a perdu un petit frère, de quelques jours, et est depuis mutique. Sa mère est de nouveau enceinte et Martina vit dans l’attente de l’enfant qui va naître, tandis que la guerre avance. Dans la nuit du 28 au 29 septembre 1944, l’enfant voit enfin le jour. Au même moment, les SS se livrent dans la région à une descente sans précédent inscrite dans l’histoire comme le massacre de Marzabotto.

"L'Homme qui viendra" : bande-annonce

"L'Homme qui viendra" est le deuxième long métrage de l'italien Giorgio Diritti. Réalisé en 2009, il aura fallu attendre quatre ans pour le voir en France. Il a remporté le David Di Donatello (les César italiens) 2010 et le Prix du jury au Festival international du film de Rome en 2009.

Mundane History
De Anocha Suwichakornpong (Thaïlande), avec : rkaney Cherkham, Paramej Noiam, Anchana Ponpitakthepkij - 1h22 - Sortie : 16 janvier

Synopsis : Dans la grande maison bourgeoise thaïlandaise qu’il partage avec son père, Ake est rivé à son lit, paralysé par un accident. Dépendant et mutique de colère, ses journées s’écoulent péniblement. Un aide-infirmier, Pun, est engagé pour s’occuper de lui. Les deux hommes communiquent peu. Pourtant au contact de Pun, l’univers d’Ake se fait de moins en moins immobile.

"Mundane history" : bande-annonce

Comme Apichatpong Weerasethakul ("Oncle Boonmee"), la réalisatrice Anocha Suwichakornpong est thaïlandaise et signe son premier film avec "Mundane Story" que l'on pourait traduire par une histoire simple, ou anodine. Son aîné se dit "grand admirateur" de son travail.