"La finale" de Robin Sykes avec Thierry Lhermitte : un regard tendre sur la maladie d'Alzheimer

Mis à jour le 19/03/2018 à 18H53, publié le 18/03/2018 à 13H12
Thierry Lhermitte dans "La finale" avec Rayane Bensetti

Thierry Lhermitte dans "La finale" avec Rayane Bensetti

© Emmanuelle Jacobson-Roques

Voilà quatre décennies que Thierry Lhermitte accompagne le public sur le grand écran et une douzaine d'années que l'acteur s'est engagé dans le soutien à la recherche médicale. Son dernier film fait le pont entre ces deux facettes. La maladie d'Alzheimer est au cœur de "La finale" sur les écrans le 21 mars.

Avec plus de 143 films et séries à son actif, le comédien Thierry Lhermitte fait partie de la grande famille du cinéma français depuis 40 ans. Personne n'a oublié son personnage de Popeye dans "Les Bronzés font du ski", ou celui de Pierre Mortez, employé de SOS détresse amitié dans "Le père Noël est une ordure" ou encore Pierre Brochant, l'organisateur cynique d' "Un dîner de cons".

Une carrière bien remplie pour le comédien qui a fêté ses 65 ans. Plus rare à l'écran cette dernière décennie, Thierry Lhermitte avoue ne pas crouler sous les propositions intéressantes. A la lecture du scénario de "La finale", la première comédie de Robin Sykes, le comédien n'a pas hésité une seconde.

Ce film est le cadeau de l'instant présent

Thierry Lhermitte

Reportage : S.Gorny - M.Benito - R.Torregrosa - S.Lacombe 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1205161@Culture

"La finale" aborde la maladie d'Alhzeimer à travers le personnage de Thierry Lhermitte. Un thème sensible jusque-là peu traité dans la comédie. Faire rire malgré la maladie, tel est le pari que s'est lancé l'acteur, lui-même très engagé dans le soutien à la recherche. 

L'interview de Thierry Lhermite 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1204451@Culture

Inspiré par un vrai malade 

Pour écrire ce scénario, Robin Sykes, le réalisateur avoue s'être inspiré d'une histoire vraie. Celle de quelqu'un dans sa famille qui avait Alzheimer. Confronté à des situations parfois cocasses, il a immédiatement pensé que l'histoire était un bon départ pour en faire une comédie. Dans "La finale", Robin Sykes pose un regard positif et tendre sur cette maladie grave et dramatique. Pour préparer son rôle de grand-père un peu zinzin, Thierry Lhermitte est allé à la rencontre du père d'un ami, atteint d'Alzheimer au même stade que son personnage.

Grand prix du Festival de comédie de l'Alpe d'Huez 

"La finale" c'est l'histoire d'un grand-père qui perd un peu la boule et de son petit fils, interprété par Rayane Bensetti. Ce dernier n'a qu'un seul but : monter à Paris pour disputer sa finale de basket. Mais ses parents lui demandent d'y renoncer pour surveiller son grand-père. Il décide alors de l'embarquer avec lui. Pendant ce voyage, rien ne se passera comme prévu. Le long métrage a remporté le Grand Prix du Festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez 2018. Thierry Lhermitte a reçu le Prix d'interprétation masculine pour son rôle de papy zinzin. 


La Finale sortie en salle le 21 mars

Durée 1h25
avec Thierry Lhermitte, Rayane Bensetti, Emilie Caen, Lyes Salem, Cassiopée Mayance.