Romy Schneider : "Trois jours à Quiberon", l'histoire d'une interview polémique

Mis à jour le 14/06/2018 à 15H50, publié le 14/06/2018 à 15H29
Marie Bräumer dans "Trois jours à Quiberon", un film d'Emily Atef

Marie Bräumer dans "Trois jours à Quiberon", un film d'Emily Atef

© Peter Hartwig / Rohfilm Factory / Prokino Filmverleih GmbH

Le film "Trois jours à Quiberon" sorti en salles le 13 juin en France raconte un épisode inspiré de faits réels qui s'est déroulé à la fin de la vie de Romy Schneider : une interview donnée par l'actrice à un journaliste du magazine allemand Stern, alors qu'elle était en cure à Quiberon.

Reportage : E. Cornet / S. Gorny / M. Anglade /  A. Fisher / P. Crapoulet / S. Richardson

https://videos.francetv.fr/video/NI_1251767@Culture

"Je ne suis pas Sissi"

1981 : Romy Schneider est une immense star. En cure à Quiberon (Morbihan), elle accepte d'accorder une interview à la presse allemande, qui n'a jamais pardonné l'interprète de Sissi d'avoir rejoint la France. L'interview va vite se révéler impitoyable. "Je ne suis pas Sissi", répond-elle au journaliste qui lui reproche ses choix de femme. Romy Schneider est alors une femme de 42 ans fragilisée par les épreuves de la vie, capable de passer du rire aux larmes en une seconde. Elle est subtilement incarnée dans ce film par Marie Bäumer, Allemande elle aussi, troublante de ressemblance.
Marie Bräumer trois jours à Quiberon © Peter Hartwig / Rohfilm Factory / Prokino Filmverleih GmbH Stars Marie Bäumer

Romy mise à nue 

Bien sûr, l'image de l'icône, en proie à ses addictions, en prend un coup. La fille de Romy (Sarah Biasini) elle-même s'en est émue. Il n'empêche : ce film rappelle que dans cette interview, Romy s'était dévoilée comme jamais. "Dans ces trois jours à Quiberon se concentrent en fait toute une vie de douleur, de culpabilité, et ça va faire évidemment beaucoup de scandale, parce qu'elle annonce aux gens qu'elle va mourir", explique Bernard Pascuito, auteur du livre La dernière vie de Romy Schneider. Et moins d'un an plus tard, l'actrice si belle, si fragile, se laissera glisser vers la mort pour devenir à jamais une légende.