"Nos étoiles contraires", le best-seller de John Green, devient un film

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/08/2014 à 17H52, publié le 19/08/2014 à 17H15
Ansel Elgort et  Shailene Woodley dans "Nos étoiles contraires", le roman de John Green adapté au cinéma 

Ansel Elgort et  Shailene Woodley dans "Nos étoiles contraires", le roman de John Green adapté au cinéma 

© Warner Bros

"Nos étoiles contraires", best-seller de la littérature jeunesse aux États-Unis, adapté pour le cinéma, sort mercredi sur les écrans français. Le roman, signé John Green, s'adresse directement aux jeunes adultes et raconte une romance entre deux adolescents atteints d'un cancer. Le plein d'émotion doublé du réalisme contemporain signe sans doute la promesse d'un succès au box-office.

John Green, jeune auteur génial qui surfe à la perfection sur la vague de la littérature jeunesse empreinte de  "réalisme contemporain", publie en 2011 son sixième roman, "The fault in ours stars" ("Nos étoiles contraires"). Ce nouvel opus caracole immédiatement en tête des ventes de librairies.

Et comme tout ce qui marche se décline à foison, le livre est adapté pour le cinéma par le réalisateur Josh Boone avec de jeunes acteurs ultra bankable. Nouvelle égérie du cinéma pour adolescents, Shailene Woodley assure avec une sincérité pure le rôle de la jeune héroïne. Quant à Ansel Elgort, il incarne Augustus et le courage face à la maladie. Une bonne dose de sentiments saupoudrés d'un réalisme noir, le tout allégé par la délicatesse et l'humour, tous les ingrédients sont réunis pour que le film gagne le coeur des lecteurs et spectateurs français. 

Reportage : P. Deschamps / F. Bazille / B. Pavelek / J. Pires

https://videos.francetv.fr/video/NI_151233@Culture

Synopsis : Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d'un groupe de soutien pour les malades du cancer.

"Nos étoiles contraires" : Réalisé par Joosh Boone (États-Unis) avec Shailene Woodley et Ansel Elgort. 02h05 - Sortie le 20 août 2014

La maladie d'amour : les Américains adorent

Ce n'est pas la première fois qu'une histoire est inspirée par le réalisme de la maladie et la passion adolescente. Aux États-Unis, c'est même un thème récurrent. On se souvient de "Love Story" d'Arthur Miller, sorti en 1971, qui racontait une histoire d'amour entre deux jeunes personnes apparternant à des classes sociales différentes et qui allaient affronter les épreuves de la vie et de la maladie.
 
En 2002, la romance numéro 1 qui renverse les coeurs aux États-Unis s'intitule "Le temps d'un automne" d'Adam Shankman.
Plus récemment, en 2010, Gus Van Sant explorait encore plus profondément son sujet de prédilection : la jeunesse. Mais dans "Restless" il y ajoutait la fascination que les adolescents peuvent avoir pour la mort. 
En France, les éditions Nathan Jeunesse qui publient "Nos étoiles contraires" ont déjà écoulé à 150 000 exemplaires.