Noémie Lvovsky retombe en adolescence dans "Camille redouble"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 12/09/2012 à 15H54
Noémie Lvovsky retrouve ses 16 ans dans "Camille redouble"

Noémie Lvovsky retrouve ses 16 ans dans "Camille redouble"

© DR

Dans "Camille redouble", l'actrice et réalisatrice Noémie Lvovsky raconte un drôle de voyage dans le temps. Elle interprète Camille, une actrice ratée quadragénaire sur le point de divorcer qui, au matin d'une soirée de réveillon, se réveille dans la peau de l'adolescente qu'elle était quand elle avait 16 ans. Retrouvant ses parents, la maison de son enfance, son lycée, ses copines, ses profs et Eric, son grand amour, elle tente alors de faire changer le cours de sa vie.

https://videos.francetv.fr/video/NI_132507@Culture

Sélectionné dans la Quinzaine des réalisateurs lors du dernier festival de Cannes, le film a été ovationné à l'issue de la projection. "Les Inrockuptibles" l'ont même jugé "l'un des plus beaux films du festival". Cette histoire d'une femme malheureuse dans son couple qui retombe en adolescence et trouve la possibilité de modifier son destin rappelle la comédie américaine "Peggy Sue s'est mariée" de Francis Ford Coppola où Kathleen Turner jouait un personnage similaire. 

"Camille redouble" est le sixième long-métrage de Noémie Lvovsky en tant que réalisatrice. Son dernier film, "Faut que ça danse!", remontait à 2007. Elle a également signé le scénario d'une douzaine de films, comme "La sentinelle" d'Arnaud Desplechin, l'un de ses vieux amis, ou "Le coeur fantôme" de Philippe Garrel.

En tant que comédienne, Noémie Lvovsky a joué dans plus d'une vingtaine de films. Récemment, on a pu la voir dans "Adieu Berthe" de Denis Podalydès, "Les adieux à la reine" de Benoît Jacquot ou "L'apollonide (Souvenirs de la maison close)" de Bertrand Bonello où elle a été très remarquée dans le rôle d'une tenancière de bordel.