Nawell Madani réalise "C'est tout pour moi" : "Le film raconte ma galère de douze ans !"

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/11/2017 à 15H16, publié le 26/10/2017 à 11H00
La comédienne Nawell Madani invitée sur le plateau de France 3 Nancy pour "C'est tout pour moi"

La comédienne Nawell Madani invitée sur le plateau de France 3 Nancy pour "C'est tout pour moi"

© France 3 / Culturebox

L'humoriste belge Nawell Madani est en tournée en France, mais cette fois avec un film, "C'est tout pour moi", son premier long métrage. Co-réalisée avec Ludovic Colbeau-Justin, la comédie relate l'histoire d'une jeune fille issue de l'immigration qui souhaite devenir danseuse. Un petit goût d'autobiographie largement assumé puisqu'elle assure aussi le premier rôle. En salles le 29 novembre.

En attendant la sortie de "C'est tout pour moi" Nawell Madani assure la promotion des avant-premières de son premier film. La comédie réalisée avec Ludovic Colbeau-Justin raconte l'histoire de Lila, qui n'a qu'une idée en tête : devenir danseuse.
C'est tout pour moi © Nabil Cheikali
C'était sans compter "l'amour" très puissant de son père algérien qui va tout faire pour l'en empêcher. Elle débarque à Paris pour réaliser son rêve… Mais de galères en désillusions, elle découvre la réalité d’un monde qui n’est pas prêt à lui ouvrir ses portes. A force d’y croire, Lila se lance dans une carrière d’humoriste. Elle n’a plus qu’une idée en tête : voir son nom en haut de l’affiche, et surtout retrouver la fierté de son père.

Invitée sur le plateau de France 3 Nancy, la jeune femme revient sur ce qui a inspiré ce film. Sa vie, un peu, beaucoup.... "Mais ma galère à moi a duré douze ans !" affirme-t-elle avec humour.  

https://videos.francetv.fr/video/NI_1107227@Culture

Une affaire personnelle   

"C'est tout pour moi", c'est un peu l'histoire personnelle de Nawell Madani. Humoriste et animatrice belge d'origine algérienne, elle est révélée au public en 2012 grâce au Jamel Comedy Club. Dans le film, le mentor de Lila est incarné par François Berléand qui a accepté de partir dans l'aventure. "Il m'a beaucoup aidée sur ce film, il a aussi une casquette de papa. C'est un grand monsieur". 
François Berléand et Nawell Madani

François Berléand et Nawell Madani

© Nabil Cheikali
Nawell Madani se défend d'avoir écrit un récit autobiographique même s'il est beaucoup inspiré des événements qu'elle a rencontrés. "C'est 'Nawoulila', déclare-t-elle avec engouement avant d'ajouter, j'ai inspiré l'héroïne de mon film mais je n'ai pas hésité à fictionner de temps en temps". 

L'amour immodéré d'un père 

Au centre de "C'est tout pour moi", il y a la famille, les racines, les envies d'émancipation d'une jeune fille et la grande trouille d'un père. "C'est une grande histoire d'amour entre un père et une fille", sourit-elle. Comme la petite Lila, Nawell a pu s'épanouir grâce à sa famille. Après beaucoup de concessions, de galères, de travail et d'acharnement, elle s'essaie à l'animation à la télévision et se lance enfin seule en scène en 2013, on la édcouvre aussi au cinéma au générique du film "Alibi.com". A 34 ans elle est une artiste complète et reste éminemment reconnaissante du soutien de sa famille. "On reste à vie la petite fille de son papa et le voir dans la salle vous applaudir, c'est ...", se réjouit-elle. 
Nawell Madani seule © Nabil Cheikali
L'histoire de Nawell Madani est loin d'être terminée, prochaine étape : conquérir les Etats-Unis avec son one man show, un deuxième film en écriture et son premier DVD disponible.