"Love and Mercy" : la vie du Beach Boys Brian Wilson portée à l’écran

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/07/2015 à 18H14, publié le 01/07/2015 à 18H03
Paul Dano (premier en partant de la droite), un Brian Wilson plus que convaincant.

Paul Dano (premier en partant de la droite), un Brian Wilson plus que convaincant.

© StudioCanal

C’est l’un des groupes phares des années 60. Avec leurs tubes ensoleillés, les Beach Boys ont fait danser la planète entière grâce au génie d’un homme : Brian Wilson. De la gloire à la descente aux enfers, le réalisateur Bill Pohlad livre un portrait tout en nuance de la star interprétée par deux acteurs remarquables : Paul Dano et John Cusack.

Reportage : N.Hayter / S.Lisnyj / F.Mazzega

https://videos.francetv.fr/video/NI_112265@Culture

Brian Wilson n’a que 19 ans lorsqu’il fonde avec ses deux frères , un cousin et un ami les Beach Boys. Un groupe "familial" qui profite de la vague de la Surf Music et enchaine bientôt les tubes. En cinq ans, les Beach Boys inventent  le "mythe californien". Mais loin de cette image "sea,sex and sun", Brian Wilson est une personnalité torturée. Dans l’ombre de la star solaire qu’il est devenu, vit le petit garçon maltraité par un père alcoolique et violent. Souffrant de tendances schizophréniques exacerbées par les drogues, le chanteur sombre dans la dépression dans les années 70.
 

Deux acteurs pour un personnage

C’est sur cette double personnalité qu’est centré  le biopic "Love and Mercy" (titre d'une de ses chansons) réalisé par Bill Pohlad. Un "recto-verso" renforcé par l’emploi de deux acteurs différents pour incarner la jeunesse dorée et la maturité douloureuse de Brian Wilson. Paul Dano et John Cusack se succèdent ainsi à l’écran au gré des séquences. Une mise en abyme servie par des comédiens de grand talent qui a valu au film des critiques enthousiastes aux Etats-Unis et en Grande Bretagne où il est sorti en 2014.
"Love and Mercy, la véritable histoire de Brian Wilson des Beach Boys" de Bill Pohlad avec Paul Dano, John Cusack, Elizabeth Banks, Paul Giamatti - Sortie : 1er juillet.