"Les Invisibles" : des homosexuels nés avant guerre racontent

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 23/11/2012 à 18H30
l'affiche du film "Les invisblesé de Sébastien Lifshitz

l'affiche du film "Les invisblesé de Sébastien Lifshitz

© DR

"Si l'on s'aime on peut faire ce qu'on veut ! " c'est ainsi que s'exprime l'un des protagonistes du documentaire de Sébastien Lifshitz. "Les invisibles" dresse le portrait de ses hommes et femmes nés dans l'entre-deux-guerres, qui ont choisi de vivre leur homosexualité au grand jour, une existence comme les autres à une époque où la société les rejetait. Ils racontent cette existence insoumise, partagés entre la volonté de se fondre dans la société et l'obligation de s'inventer une liberté pour s'épanouir.

Pierrot Gaillard témoigne dans le film de Sébastien Lifshitz. Cet agriculteur à la retraite âgé de 84 ans n'a jamais caché son homosexualité. Pierrot est le doyen du documentaire de Sébastien Lifshitz "Les invisbles".

Rencontre avec Pierrot Gaillard:

https://videos.francetv.fr/video/NI_134373@Culture

Interview du réalisateur Sébastien Lifshitz :

Le film sort en plein débat sur le mariage pour tous. A l'heure où le gouvernement de François Hollande souhaite légiférer sur le mariage et l'adoption pour les homosexuels, certains réfractaires s'opposent à la réforme. Ce film permet de rappeler avec gravité que, si l'homosexualité est encore taboue, elle l'est encore plus lorsqu'elle touche des personnes âgées. Loin des clichés dégradants et des propos discriminants, le film de Sébastien Lifshitz est avant tout un discours qui prône amour et tolérance. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_134375@Culture

 

https://videos.francetv.fr/video/NI_134519@Culture

Le film "Les Invisibles" sort le 28 novembre 2012 au cinéma.