Le Loup de Wall Street bat un record de "fuck"

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 06/01/2014 à 18H07, publié le 06/01/2014 à 18H00
Leonardo DiCaprio dans "Le Loup de Wall Street" de Martin Scorsese.

Leonardo DiCaprio dans "Le Loup de Wall Street" de Martin Scorsese.

© © Universal Pictures Germany

Quelqu'un s'est amusé à les compter. Durant les trois heures que dure "Le Loup de Wall Street", film de tous les excès de la finance signé Martin Scorsese, le juron "fuck"est prononcé 506 fois. Ce qui nous met le "fuck" à 2,81 fois la minute. Un record très officiel pour un film de fiction (non documentaire).

Le "fuck" à toutes les sauces
Selon le magazine "Variety", qui cite Wikipedia, le précédent record était détenu par "Summer of Sam" de Spike Lee, dans lequel le "fuck" était déjà à l'honneur, puisqu'il y était prononcé 435 fois mais sur 2h20 de film, soit 3,06 fois la minute...

Martin Scorsese, connu pour ses films aux dialogues poivrés, avait déjà placé en bonne place dans le Top 20 deux films de fiction abusant du juron :  "Casino" (4e place) et "Les Affranchis" (10e place).

Dans le cas du "Loup de Wall Street", le réalisateur new-yorkais a une bonne excuse : son scénario est basé sur les mémoires d'un authentique trader de Wall Street, Jordan Belfort, qui mettait le "fuck" à toutes les sauces dans la vraie vie. Son livre en compte pas moins de 737.
"Le Loup de Wall Street" : la bande-annonce
Scarface ne brille pas dans le classement
On s'étonne en revanche de ne trouver "Scarface" de Brian de Palma qu'à la 51e place de ce classement des films avec seulement 207 "fuck" au compteur.

Le record absolu est détenu par un documentaire (et non une fiction). Un documentaire sur le mot "fuck" lui-même et baptisé, on s'en doute, du doux nom de "Fuck". Un film sorti en 2005 et dans lequel de nombreuses personnalités lâchaient le mot au total 857 fois en seulement 1h33. Diantre ! Fichtre !