La troublante Pauline Parigot révélée dans "Les lendemains"

Par @Culturebox
Publié le 16/04/2013 à 14H31
Pauline Parigot incarne Audrey dans "Les lendemains"

Pauline Parigot incarne Audrey dans "Les lendemains"

© UFO Distribution

La jeune comédienne incarne d'Audrey, la belle qui se rebelle, dans "Les lendemains", premier long-métrage de la rennaise Bénédicte Pagnot. Ce film "made in Breizh" décrit le parcours d'une adolescente sans histoires qui découvre le militantisme politique jusqu'à la radicalisation. Il s'agit du premier grand rôle de Pauline Parigot au cinéma. Des débuts prometteurs...

Film français de Bénédicte Pagnot, avec Pauline Parigot, Pauline Acquart, Marc Brunet - 01h55 - Sortie le 17 avril 2013.

Synopsis : 
Bac en poche, Audrey (Pauline Parigot) décide de poursuivre ses études à la fac de Rennes. Elle quitte le cocon familial, son amie d'enfance, son copain ... Au contact de sa nouvelle co-locataire, elle découvre le militantisme politique. De désillusions en difficultés, Audrey croise le chemin des jeunes du GRAL, un groupe de squatters qui lui propose de vivre autrement et lui offre une nouvelle vision du monde. Audrey choisit de partager leur expérience, de plus en plus radicale...

Reportage de A. Castier, R. Bendayan, Catherine Deunf : 

https://videos.francetv.fr/video/NI_145279@Culture

A 21 ans, Pauline Parigot découvre, à la fois émue et fière, son joli minois affiché partout dans sa ville natale. A l'affiche du film "Les lendemains", la rennaise fait ses premiers pas dans la grande famille du cinéma, elle qui a reçu le sens de la comédie en héritage... Son grand-père Guy Parigot, comédien, metteur en scène, est le cofondateur du centre dramatique de l'Ouest, aujourd'hui Théâtre national de Bretagne à Rennes. Une filiation qui n'a absolument pas influencé le choix de la réalisatrice, puisque Bénédicte Pagnot ne savait pas qui était la jeune fille au moment du casting. 

Ecrit, produit, tourné, monté et post-produit en Bretagne, "Les lendemains" fait figure d'exception dans une industrie très parisienne... Pour boucler son budget (environ un million d'euros), la réalisatrice Bénédicte Pagnot, installée à Rennes depuis 15 ans, a lancé une souscription sur le site touscoprod.com et pu compter sur des financements locaux. Cela donne un film "100% Breizh", dont le goût a séduit les pupilles du jury du Festival Premiers Plans d'Angers, qui lui a decerné le Prix du Public 2013.