"La surface de réparation" : plongée dans les coulisses d'un club de foot signée Christophe Régin

Par @Culturebox
Publié le 15/01/2018 à 17H18
Alice Isaaz, Franck Gastambide

Alice Isaaz, Franck Gastambide

© ARP Sélection

"La surface de réparation" de Christophe Régin sort en salles ce mercredi 17 janvier. Pour son premier long métrage le réalisateur nous plonge dans les coulisses d'un club de football auquel Franck (Franck Gastambide) s'accroche, malgré ses rêves évanouis aux portes du professionnalisme. "La surface de réparation" ou comment rendre l'échec acceptable.

De "Coup de tête" à "La Dream Team" en passant par "Joue la comme Beckham", "A mort l'arbitre" ou "Les Seigneurs", le football est depuis longtemps une source d'inspiration pour les réalisateurs. Avec "La surface de réparation", Christophe Régin a choisi de montrer les coulisses de ce milieu. "Le milieu du foot a toujours une image un peu sulfureuse ; moi j'avais envie de montrer des gens qui ont essayé de se construire un petit univers dans ces coulisses".

Reportage : E. Cornet / A. Berthiau / L. Calvy / S. Lacombe

https://videos.francetv.fr/video/NI_1163581@Culture

Surmonter l'échec

Franck rêvait de jouer dans la lumière de stades remplis à craquer, mais ses rêves se sont brisés aux portes du monde professionnel. Depuis, il vit en marge d’un club de foot de province. Sans statut ni salaire, il rend des services et s'accroche à ce milieu qui l'a rejeté, à ses rêves inaboutis. "Ce film parle de ça : comment va-t-on au delà de nos échecs, explique Franck Gastambide qui joue le rôle de Franck. Le fait de refuser de quitter cet univers le renvoie encore plus vers son échec, car il est face à des gens qui ont réussit."

Ce n'est pas l'acteur Moussa Mansaly, ancien joueur des Girondins de Bordeaux, vu dans "Les rayures du zèbre" et dans "Patients" de Grand Corps Malade, qui dira le contraire : "C'est très dur de revenir de cet état d'échec et de se reconstruire une vie hors de quelque chose dont on a rêvé, dont tous les jours on nous répétait : oui tu peux y arriver... c'est très compliqué psychologiquement. Du coup c'est un gouffre".

Inspiré d'un supporter du PSG

"La surface de réparation" est le premier long métrage de Christophe Régin. Le réalisateur connaît bien le milieu sportif puisqu'il a déjà réalisé ses trois premiers courts métrages sur ce thème. Le personnage de Franck lui a été inspiré par un supporter du PSG qui, il y a une vingtaine d'années, avait failli intégrer le centre de formation du club de la capitale avant que les portes ne se referment brusquement devant lui. Il avait alors eu beaucoup de mal à quitter cet environnement et était devenu un de ces personnages satellite qui tournent autour du monde des pros sans pouvoir en faire partie.

LA FICHE

Genre : drame
Réalisateur : Christophe Regin
Pays : France
Acteurs : Franck Gastambide, Alice Isaaz, Hippolyte Girardot, Moussa Mansaly, Julia Levy-Boeken, Mourad Frarema
Durée : 1h34

Synopsis : Franck vit depuis 10 ans en marge d’un club de foot de province. Sans statut ni salaire, il connait bien les joueurs et les couve autant qu’il les surveille. Un soir il rencontre Salomé, l’ex-maîtresse d’un joueur, qui a jeté son dévolu sur Djibril, une vieille gloire du foot venue finir sa carrière au club.